SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Centrafrique: Il y a deux ans disparaissait le Pr. Abel Goumba

Par Fleury Koursany - 12/05/2011

Figure emblématique de la lutte politique, l’éternel opposant avait accepté devenir Premier ministre en 2005

 

Opposant politique centrafricain, Président fondateur du Front Patriotique pour le Progrès (FPP), ancien premier ministre, ancien Vice-président de la République et ancien Médiateur de la République, le Pr. Abel Goumba «l’homme aux mains propres», comme il se définit nous a quitté il y a de cela deux ans – le 11 mai 2009. En cette date, la République Centrafricaine commémore le second anniversaire de la disparition de ce digne fils de la République, compagnon de route du Président fondateur de la République Centrafricaine, Barthelemy Boganda. Avec ce dernier, Abel Goumba aura contribué dès les premières heures de l’accession à la souveraineté nationale de la République Centrafricaine, à la composition de l’hymne national centrafricain – la Renaissance.

 


© lindependant-cf.com
Le Pr. Abel Goumba
Figure emblématique de la lutte politique pour ne pas dire de l’Opposition Centrafricaine, l’éternel opposant qu’est feu le Pr. Abel Goumba avait accepté au lendemain du coup d’Etat militaire qui porta l’actuel président au pouvoir le 15 mars 2003 de devenir Premier ministre par décret du Président Bozizé le 23 mars 2003. Abel Goumba, qui a baptisé le 15 mars 2003 de sursaut patriotique, avait pris sur lui la responsabilité en tant que premier ministre de l’actuel président de parcourir le monde pour convaincre les partenaires et pays amis de la République Centrafricaine de la nécessité d’aider le nouveau gouvernement à sortir le pays de l’ornière. Il a ensuite été nommé le 12 décembre 2003, Vice-président de la République jusqu’à la tenue des élections présidentielle et législatives en 2005 auxquelles il a pris part comme le candidat du FPP. Il y sera crédité d’environ 2,5% de suffrages. Et à l’issue des échéances électorales, il a été nommé Médiateur de la République, poste qu’il conservera jusqu’à sa mort le 11 mai 2009 à Bangui.

 


© journaldebangui.com
Le monument à la mémoire du Pr. à Bangui
De son vivant, le Pr. Abel Goumba, grand camarade du feu le Président fondateur de la République Centrafricaine Barthélemy Boganda, avait publié ses mémoires intitulé «Mémoires et Réflexions du Résistant anticolonialiste et panafricaniste». Mémoires qui retracent le parcours politique de cet homme ainsi que les combats politiques qu’ils ont mené avec Barthelemy Boganda jusqu’à l’accession à la souveraineté nationale de l’Oubangui-Chari devenu République Centrafricaine. Pour l’œuvre qu’a entreprise le Pr. Abel Goumba, la Municipalité de Bangui, reconnaissant pour sa contribution dans le développement de la République Centrafricaine lui a dédié un Monument qui se situe dans le 5ème Arrondissement (où il a une résidence) à l’intersection des Avenues de France et Koudoukou. Feu le président Abel Goumba est mort à l’âge de 83 ans.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués