FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Mondial-2026 à 48 équipes: 4 places de plus pour l'Afrique, 3 de plus pour l'Europe (Fifa)

Par AFP - 31/03/2017

L'Afrique devrait voir sa participation passer de cinq à neuf équipes, selon des recommandations adoptées jeudi par la Fifa

 

L'Europe devrait compter 16 équipes directement qualifiées à compter du Mondial-2026 qui passe à 48 équipes, contre 13 aujourd'hui, et l'Afrique devrait voir sa participation passer de cinq à neuf équipes, selon des recommandations adoptées jeudi par la Fifa.

L’extension de la Coupe du monde à 48 équipes contre 32 aujourd'hui, avait été adoptée le 10 janvier par la Fifa, une proposition âprement défendue par son nouveau président Gianni Infantino.

Le bureau du Conseil de la Fifa, qui rassemble le président de la Fifa et les présidents de chacune des six confédérations qui la composent, s'est réuni à Zurich "et s'est mis d'accord sur une proposition de répartition des places", a indiqué la Fifa.

Cette recommandation "sera soumise pour ratification au Conseil de la Fifa, le 9 mai à Bahrein", deux jours avant le Congrès, a ajouté la Fifa.

Barrage à 6 pour les 2 dernières places
Selon ces recommandations, la Confédération européenne (UEFA) passe de 13 à 16 places directes, la Confédération africaine (CAF) de 5 à 9, l'Asie de 4,5 à 8, la Confédération d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), de 3,5 à 6 et l'Amérique du sud (Conmebol) de 4,5 à 6.

L'Océanie qui ne comptait que 0,5 place et devait passer par un barrage pour voir une de ses sélections se qualifier, dispose désormais d'une place directe, selon ces recommandations.

Soit 46 places sur 48 attribuées aux confédérations.

"Nous sommes satisfaits de la répartition des places proposée pour le Mondial 2026 et acceptée par toutes les confédérations", a réagi le président de l'UEFA, le Slovène Alexsander Ceferin.

"L'UEFA sera représentée de façon équitable avec un total de 16 sélections qualifiées. Nous espérons que cette proposition sera ratifiée", a ajouté M. Ceferin dans un communiqué.

Selon ces recommandations, le pays organisateur serait qualifié d'office, comme c'est le cas aujourd'hui. Sa place sera retirée du quota de sa confédération. Dans le cas d'une co-organisation par deux pays ou plus, le nombre de pays directement qualifiés "sera décidé par le Conseil de la Fifa".

Les deux dernières places devraient être attribuées au terme d'un "barrage entre six équipes", disputé au mois de novembre précédant le Mondial, a ajouté la Fifa.

Chaque confédération enverrait une équipe pour ce barrage, à l'exception de l'UEFA et la 6e équipe serait issue de la confédération où se dispute le Mondial. Les deux équipes les mieux classées au classement Fifa joueraient leur qualification contre le vainqueur de deux matches à élimination directe opposant les quatre autres équipes engagées

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués