NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Des avancées significatives dans tous les domaines pendant la première année d'exercice de Touadera

Par Frande 24 - 31/03/2017

Le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, a tenu, jeudi 30 mars au palais de la Renaissance, une conférence de presse au palais de la Renaissance

 

Le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, a tenu, jeudi 30 mars au palais de la Renaissance, une conférence de presse au palais de la Renaissance, à l'occasion du premier anniversaire de sa prestation de serment en qualité de Chef de l'Etat.

En présence du gouvernement, des représentants des autres institutions et du corps diplomatique, Faustin Archange Touadéra a abordé des questions liées notamment à la sécurité, au développement économique et à l'éducation et s'est réjoui des avancées enregistrées dans tous les domaines au cours de la première année de son mandat à la tête de l'Etat centrafricain.

Sur la sécurité, le Chef de l'Etat a expliqué que des efforts ont été fournis, permettant au processus du Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) d'aller bon train.

Même s'il reconnaît qu'il reste beaucoup à faire, il n'en demeure pas moins convaincu que le gouvernement va réussir le pari de réunir les conditions permettant la levée de l’embargo sur les armes, seule condition pour le retour effectif des Forces Armées Centrafricaines (FACA) sur la scène.

« La peur doit changer de camp », a également affirmé le président Touadéra, précisant que la justice doit être faite et que tous les bourreaux du peuple centrafricain doivent, tôt ou tard, répondre de leurs actes devant la loi, ce qui a déjà commencé avec la mise en place progressive de la Cour Pénale Spéciale (CPS) dont le procureur a été déjà nommé.

S'agissant de l'économie, le Professeur Touadéra, a indiqué que « l’amélioration du climat des affaires demeure encore une priorité, ce qui permettra au gouvernement de gagner de l’argent en prenant des taxes ».

Il a ensuite appelé les journalistes à faire librement leur travail. « Que les journalistes aient le courage de leur opinion. Ils doivent publier des informations contribuant au développement de ce pays. En faisant ainsi, les partenaires pourront venir investir et donner du travail à la population ».

Il a enfin remercié les partenaires, plus particulièrement la MINUSCA pour son appui inlassable pour la paix de son pays.
Il convient de rappeler Faustin Archange Touadéra a prêté serment le 30 mars 2016 pour un quinquennat, mettant fin à une longue transition après le renversement du régime du Général François Bozizé par une coalition de mouvements armés dénommée Séléka.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués