SOCIéTé  |    

Centrafrique : Plusieurs audiences renvoyées suite à la grève des greffiers à Bangui

Par RJDH Centrafrique - 23/03/2017

Plusieurs audiences sont renvoyées à une date ultérieure suite à une grève observée à Bangui par les greffiers et Régisseurs des maisons d’arrêt des promotions 2009-2012 et 2012-2013

 

Plusieurs audiences sont renvoyées à une date ultérieure suite à une grève observée à Bangui par les greffiers et Régisseurs des maisons d’arrêt des promotions 2009-2012 et 2012-2013 qui exigent du gouvernement leur intégration dans la fonction publique. Des affaires en instance de jugement sont paralysées, un constat du RJDH ce 23 mars, un jour après ce mouvement de grève.

Ils sont au total 88 greffiers en fonction appuyés par les greffiers en instance d’intégration selon les sources officielles. Cette manifestation des greffiers en instance d’intégration intervient alors les gardiens de prison viennent d’être pris en compte par le gouvernement.

L’un des mécontents justifie cette grève, « nous avons arrêté le travail parce que c’est depuis quatre ans que nous attendons notre intégration au ministère de la Justice, Gardes des Sceaux et des Droits de l’Homme. Nos collèges de service pénitentiaire sont intégrés mais pourquoi pas nous les greffiers » a lâché un manifestant sous l’anonymat.

Dans une déclaration des manifestants dont le RJDH a obtenu copie, deux autres points font partie de leurs revendications, avons pris les résolutions suivantes « (….) Exiger du Ministère de la Fonction publique notre prise en compte exceptionnelle et immédiate conformément au Statut particulier de l’ENAM avec des effets financiers inhérents ; Exiger du Ministère des Finances le paiement de 16 mois des arriérés de nos indemnités de stage (Cf décret n°71/2017 du 07 juillet 1971 fixant le montant de l’indemnité accordée aux élèves de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature) », peut-on lire dans le document.

Le ministre de la justice n’a pas été joignable pour sa réponse à cette manifestation, mais un magistrat prêt la Cour d’appel de Bangui dit comprendre les raisons de cette manifestation liées à l’intégration des greffiers.

Les dossiers inscrits au rôle vont devoir attendre l’issue de cette grève. C’est la première manifestation des greffiers depuis 2017.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués