NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le Président inaugure la centrale hydroélectrique de Boali 1 réhabilitée

Par ACAP - 16/03/2017

Faustin Archange Touadéra, a inauguré, lundi 13 mars 2017 à Boali la centrale hydroélectrique de Boali 1 réhabilitée sur financement de la Banque Mondiale et de l’Agence française de Développement

 

Le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, a inauguré, lundi 13 mars 2017 à Boali (95 km au nord de Bangui), la centrale hydroélectrique de Boali 1 réhabilitée sur financement de la Banque Mondiale et de l’Agence française de Développement, en présence du chef du Premier ministre, Simplice Mathieu Sarandji.

Les travaux de réhabilitation étaient axés sur la maintenance et la permutation des transformateurs de puissance de l’usine de Boali 1 et 2, le remplacement des cinq turbines et régulateurs de l‘usine de Boali1, le tout pour un financement de 2,2 milliards dollars.

Le Directeur général intérimaire de l’Energie Centrafricaine (ENERCA), M. Thierry-Patient Bendima, s’est réjoui de la réhabilitation de l’usine de Boali 1 qui retrouve sa performance, sa vitalité et toute sa capacité de production.

« Aujourd’hui, nos machines peuvent produire plus de 8,5 KW après les travaux, et nous serons heureux de voir que les conditions d’exploitation de nos collaborateurs se sont améliorées d’autant plus que les installations disposent de commandes automatisées », a souligné le Directeur général de l’ENERCA.

Pour lui, le défi consiste à faire de cette entreprise nationale « un fleuron de l’économie centrafricaine, une société performante et compétitive dans un environnement déjà libéralisé ».

 


© Droits reservés
Le Chef de la Délégation de l’Union Européenne, Jean-Pierre Reymondet Commoy, a quant à lui expliqué que la restauration de l’autorité de l’Etat au niveau des préfectures et sous-préfectures fait partie des préalables du programme de relèvement et de consolidation de la paix.

« La dynamique de la récente conférence de Bruxelles, organisée par le gouvernement centrafricain et l’Union européenne, est un immense travail qui doit encore s’accomplir dans tout le pays afin d’établir les bases du futur meilleur auquel la population aspire pour sortir de la pauvreté », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Jean Christophe Carret, a souligné que les investissements réalisés dans le domaine des infrastructures, notamment comme celui de l’usine de Boali 1, sont très importants pour le développement d’un pays, mais a déploré ses pertes techniques et commerciales.

Selon lui, sur l‘ensemble des productions de l’ENERCA, elle n’arrive pas à récupérer 25 % de ce qu’elle produit.

De son côté, le Ministre des Mines, Léopold M’Boli Fatran a déclaré que d’importantes actions ont été menées et ont abouti à l’identification d'une série d’actions à mettre en œuvre en vue de renouveler les ouvrages obsolètes de manière à éviter une nouvelle crise majeure dans la ville de Bangui et ses environs.

Notons que l’ENERCA a été créée le 25 octobre 1967 et a un capital humain d’environ 8oo employés.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués