DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: Les préoccupations des journalistes

Par Sebastien Lamba - 09/05/2011

Le Président Maka Gbokossoto lance un appel au gouvernement

 

Le Président de l’Union des Journalistes de Centrafrique (UJCA), Maka Gbokossoto, a lancé un appel au gouvernement pour qu’il met en application les recommandations des premiers Etats Généraux des Médias centrafricains relatif au statut particulier des journalistes du secteur public. C’était à l’occasion de la célébration du XXème anniversaire de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, vendredi 6 mai 2011, à Bangui. Le Président Maka Gbokossoto, a annoncé qu’une convention collective pour les journalistes de ce secteur privé sera élaborée. Il a souhaité qu’un quota conséquent soit accordé aux journalistes du privé.

 


© journaldebangui.com
Il a souhaité que les subventions, jusque là accordées et oscillant entre dix millions et trente millions pour cette année soient revues en hausse, car, a-t-il expliqué. Il est inadmissible que l’Etat centrafricain décaisse des centaines de millions de francs Cfa à des médias dits internationaux au détriment des médias nationaux, a-t-il poursuivi. Ces médias viennent, utilisent les moyens techniques et le personnel local de la Télévision Centrafricaine et de la radio Centrafricaine, engrangent des millions pour des résultats insignifiants et l’on s’étonne que Télé Centrafrique et Radio Centrafrique n’arrivent pas à couvrir l’étendue du territoire national, a-t-il fait observer. Sur seize antennes Radios rurales, quatre (4) sont in-opérationnelles. Les quelques radios communautaires qui tentent de prendre le relais souffrent d’un manque chronique d’équipements, de matériels et de ressources humaines formées, déploré le président Maka.

 


© journaldebangui.com
Le Ministre Alfred Poloko Taïnga, a réitéré que le gouvernement entend accorder une attention particulière aux points de préoccupations récemment exprimés par l’UJCA, relatif au Statut particulier des professionnels des médias publics et la convention collective des professionnels des médias du secteur privée, sans oublier le plan d’action du Groupement des Editeurs de la Presse Privée et Indépendante de Centrafrique (GEPPIC), ainsi que sa forte demande de coopérer avec les médias. Il convient de rappeler que la célébration a été reportée à ce jour, à cause de la rentrée parlementaire pour la 5ème législature qui s’était déroulée le 3 mars 2011 à Bangui.
 
MOTS CLES :  Maka Gbokossoto   Gouvernement   Media   Préoccupations 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués