SOCIéTé  |    

Validation du projet de Loi sur la gestion de la faune sauvage et les Aires-Protégées

Par RJDH Centrafrique - 24/02/2017

Cette validation intervient alors que la faune sauvage est menacée de braconnage dans les Aires Protégées en proie à des activités extractives

 

Du 20 au 22 février, les cadres et partenaires du ministère de l’Environnement, du Développement Durable, des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche ont validé à Bangui le projet de Loi sur la gestion de la faune sauvage et les Aires-Protégées.

Cette validation intervient alors que la faune sauvage est menacée de braconnage dans les Aires Protégées en proie à des activités extractives. La RCA a consacré 11.1% de sa superficie qui est de 622.984 Km2 aux Parcs nationaux et réserves naturelles et 31.5% aux zones de chasse.

Emmanuel Ngoumbango, directeur des Affaires Juridiques et du Contentieux au ministère l’Environnement, donne les raisons ayant conduit à la relecture de l’ancien code, « l’ancien code date des années 84. Il y a eu beaucoup d’innovations car le pays a ratifié des conventions internationales notamment sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacés d’instinction, la convention sur la diversité biologique. Ces textes disposent en leur sein des dispositions par rapport à la gestion de la faune et des Aires-Protégées », a-t-il justifié.

 


© Droits reservés
Il a en outre présenté les innovations apportées en ces termes « Il y’a l’aspect élevage non conventionnel, il y’a les principes généraux qui disent que le peuple participe à la gestion de la faune, il y’a l’aspect du domaine faunique et communautaire et les zones synergétiques etc… », a énuméré Emmanuel Ngoumbango.

Un comité restreint est mis en place pour travailler le document en y intégrant les amendements. Lequel comité va présenter son rapport à la commission texte du département de l’Environnement en vue de soumettre à l’approbation du Conseil des ministres avant son dépôt sur la table de l’Assemblée nationale.

C’est depuis 2006 que le processus de relecture de ce projet de Loi a été déclenché. Cette validation est faite grâce à l’appui du WWF à travers le Programme de Conservation de la Biodiversité en Afrique-Centrale-Sauvegarde des Éléphants d’Afrique Centrale (PCBAC-SEAC).
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués