SOCIéTé  |    

Centrafrique: Le retrait de Ali Darassa de Bambari confirmé par l’Etat-major de l’UPC

Par RJDH Centrafrique - 22/02/2017

Ali Darassa, leader militaire de l’UPC a quitté la ville de Bambari dans la nuit du mardi 21 février

 

L’information est confirmée, dans un communiqué de presse publié ce jour par l’Etat-major du mouvement qui parle d’un retrait tactique.

Le départ de Ali Darassa de Bambari fait suite à la pression que font peser sur ces derniers par la Minusca et la coalition menée par le FPRC.

Le départ de Ali Darassa, selon l’état-major de son mouvement n’est ni une fuite ni un abandon. Ce que le mouvement qualifie de retrait, « obéit à une logique de favoriser la paix », peut-on lire dans le communiqué.

L’Etat major annonce l’installation dans les environs de Bambari de l’Etat major de l’UPC sans donner des précisions sur la nouvelle ville où le mouvement compte s’installer.

 


© Droits reservés
Dans le document le haut commandant de l’Etat major de l’UPC ne cache pas son attachement à la ville de Bambari et n’exclut pas de recourir à la force si le FPRC venait à créer le chaos dans cette localité, « Le général de division Ali Darassa Mahamat suit de très près la situation sécuritaire et ne laissera jamais la ville de Bambari tomber dans le chaos, la division ethnique, le massacre d’une partie de sa population, le génocide », précise le document.

Ali Darassa, selon les informations du RJDH a quitté la ville de Bambari mardi 22h35. Même si les sources sont unanimes sur l’axe pris par le convoi du leader de l’UPC (axe Alindao), elles restent partagées sur sa destination finale. Mais selon les informations RJDH, Ali Darassa serait à Gbokologbo, village proche de Bambari et habité majoritairement par des peulhs.

Aux dernières nouvelles, de nombreux éléments de l’UPC sont encore dans la ville de Bambari. Ces derniers ont été aperçus en tenue civile, malgré le retrait de leur chef.

Le mouvement armé UPC, signataire de l’accord du 10 mai 2015 qui a posé les bases du DDRR, est depuis une semaine sous une double pression de la Minusca et de la coalition du FPRC. Son départ de Bambari a eu lieu 1h30 avant l’expiration de l’ultimatum de la Minusca.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués