SOCIéTé  |    

Centrafrique : Ali Darass annonce aux notables son départ exigé par la Minusca

Par RJDH Centrafrique - 20/02/2017

Le leader de l’UPC Ali Darass a annoncé hier dimanche aux notables de Bambari son intention de quitter la ville sous pression de la Minusca

 

Le leader de l’UPC Ali Darass a annoncé hier dimanche aux notables de Bambari son intention de quitter la ville sous pression de la Minusca. Cette annonce selon Soulemane Daouda, porte-parole de l’UPC est à l’origine de la marche de ce matin.

Ali Darass annonce son intention de quitter au moment où la pression sur lui est de plus en plus forte. La Minusca la semaine dernière a renforcé ses dispositifs militaires d’un côté tandis que la coalition anti-UPC menée par le FPRC maintien sa détermination de marcher sur Bambari afin de déloger Ali Darass et son mouvement.

Selon les informations RJDH confirmées par le porte-parole de l’UPC, Ali Darass a annoncé à un groupe de notables lors d’une réunion à la mairie de Bambari son intention de quitter la ville sous pression de la Minusca, « hier Ali Darass a réuni les notables pour leur dire que la Minusca lui a donné l’ultimatum de quitter la ville demain mardi 21 février », a confié Soulemane Daouda qui lie cette annonce à la manifestation pro-Ali Darass de ce matin à Bambari, « c’est contre le retrait voulu de Ali Darass à Bambari que la population a manifesté ce matin pour dire non à la Minusca parce que Ali Darass protège la population », fait savoir le porte-parole.

De sources indépendantes, la marche en faveur de Ali Darass a été imposée aux commerçants, « hier soir, les rapprochés de Ali Darass étaient passés devant chaque boutique pour nous interdire d’ouvrir aujourd’hui afin de marcher pour contester son départ de Bambari. Nous sommes obligés car nous savons tous de quoi ce dernier est capable de faire même en présence de la Minusca », a témoigné au RJDH, un de ces commerçants.

Vladimir Montéiro, porte-parole de la Minusca, contacté par le RJDH s’est gardé de faire des commentaires. Il a promis réagir prochainement par rapport à l’annonce de Ali Darass. Depuis la mort de Joseph Zoundeko suite à un raid de la Minusca, la pression sur le chef de l’UPC est pressante.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués