NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Les Centrafricains rendent hommage au défunt leader congolais, Etienne Tshisekedi

Par ACAP - 06/02/2017

De nombreux Centrafricains ont réagi, jeudi 2 février 2017 à Bangui, lors d’un vox-pop, pour rendre hommage au leader du parti politique congolais Union pour la Démocratie et le Progrès Social

 

De nombreux Centrafricains ont réagi, jeudi 2 février 2017 à Bangui, lors d’un vox-pop, pour rendre hommage au leader du parti politique congolais Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Etienne Tshisekedi, décédé la veille à Bruxelles, en Belgique.


Le but de ce vox-pop est de recueillir le sentiment de l’homme de la rue sur la disparition de cet homme d’Etat congolais qui s’est beaucoup battu pour la démocratie dans son pays.

Saluant le parcours politique du défunt leader congolais, Josiane, Franklin et Donatien estiment que « la vraie lutte politique doit se faire pacifiquement au lieu de prendre les armes pour réclamer ce qu’on a besoin ».

 


© Droits reservés
Des anonymes lui rendent également un vibrant hommage et demandent au peuple frère du Congo Démocratique de s’unir et de promouvoir le dialogue afin d’éviter le langage des armes.

Dans la classe politique, le Président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), Martin Ziguélé, parti affilié au Mouvement Socialiste du Monde s’est dit particulièrement bouleversé par cette nouvelle.

« Je présente mes condoléances à toute la famille biologique de Tshisekedi, à tous ses militants et au peuple frère du Congo. C’est une grande perte pour le Congo parce que la démocratie a besoin d’un contre-pouvoir. Il aimait profondément son pays et voulait que le Congo, qui est un grand pays d’Afrique noire francophone, soit un exemple de la démocratie. Il s’est battu pacifiquement jusqu’à son dernier souffle. Donc chaque fois que quelqu’un se bat pacifiquement pour la liberté, la démocratie, le développement de son pays, il faut l’encourager », a-t-il expliqué.

Le président du Mouvement Démocratique pour la Renaissance de Centrafrique (MDRC), Joseph Bendounga, a invité la classe politique centrafricaine à suivre le modèle de celui qu'il qualifie de "grande figure de l’Afrique toute entière et du Congo en particulier" et considère comme "le père du multipartisme en RDC".
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués