SOCIéTé  |    

Le ministre Honoré Féizouré annonce le versement prochain des arriérés des cotonculteurs

Par ACAP - 24/01/2017

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Honoré Féizouré, a annoncé, au cours d'une visite dimanche 22 janvier 2017 à la Cellule Coton, à Bossangoa

 

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Honoré Féizouré, a annoncé, au cours d'une visite dimanche 22 janvier 2017 à la Cellule Coton, à Bossangoa, que pour la relance des activités de la filière coton, le Président de la République, Faustin Archange Touadéra va procéder au paiement des factures des coton-culteurs qui totalisent quatre (4) ans d’arriérés.

Le but de cette visite de travail est de préparer la relance officielle des activités cotonnières prévues pour le 3 février prochain.

Honoré Féizouré a précisé que le paiement des arriérés des coton-culteurs, évalués à 1,4 milliards F CFA, s'effectuera en quatre phases. La première phase concerne le versement de 300 millions de Francs CFA aux Groupement d’Intérêt Ruraux (GIR) comprenant 61 coton culteurs. Les autres percevront leur dû conformément au calendrier établi.

 


© Droits réservés
Il convient de signaler qu'en marge de la visite d'Honoré Feïzouré, le Préfet de l’Ouham, Marie Noël Namboï, a indiqué que 197 ex-combattants qui ont accepté de rejoindre le processus de pré-DDRR (programme de démobilisation, désarmement, réinsertion et rapatriement), dont dix sept (17) femmes ont subi une série de formations dans le domaine de l’éducation civique et de l’apprentissage des autres métiers.

La ville de Bossangoa est déclarée « ville sans arme » depuis le 22 août 2016, a-t-elle indiqué.

Le Chef de bureau de la MINUSCA, Bareck Djink a, quant à lui, précisé que dans le cadre du programme pré-DDRR, la MINUSCA a octroyé 150 millions F CFA pour financer les différentes activités inscrites dans le cadre de cette opération.

Il s’est réjoui de la décision des ex-combants de renoncer aux armes et de prendre la voie de la paix.

Il a saisi cette opportunité pour lancer un appel pressant aux ex-combattants resté en marge du programme de rejoindre le processus.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués