SOCIéTé  |    

Centrafrique : Deux soldats ougandais tués à 30 Km de Zemio

Par RJDH Centrafrique - 16/01/2017

Deux éléments des forces ougandaises ont été tués dimanche 15 Janvier 2017 au village Kitife situé à 30 Km de Zemio par des groupes armés assimilés aux éléments de l’Armée de Résistance du Seigneur

 

Deux éléments des forces ougandaises ont été tués dimanche 15 Janvier 2017 au village Kitife situé à 30 Km de Zemio par des groupes armés assimilés aux éléments de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony, a-t-on appris au RJDH des sources sécuritaires à Zemio à l’Est de la RCA.

Cette attaque intervient un jour avant l’ouverture du procès de Dominique Ongwen à la Cour Pénale Internationale (CPI), l’un des commandants de la LRA accusé de crimes de guerre et de crime contre l’humanité, commis en Ouganda. D’aucuns y voient une réponse à la Cour Pénale Internationale et une démonstration de leur capacité de nuisance malgré la présence des forces ougandaises et américaines, d’autres redoutent la monté en puissance des éléments de la LRA en cette période de saison sèche.

Selon les informations du RJDH, c’est dimanche 15 janvier qu’un convoi des forces ougandaises est tombé dans une embuscade entre Zemio et Mboki. Deux militaires ougandais sont morts et une dizaine blessée.

 


© Droits réservés
Une source sécuritaire jointe depuis Zemio par le RJDH confirme les faits, « oui ils ont été attaqués lâchement. Selon nos renseignements, ils seraient des forces de la LRA, qui ont décidé de s’attaquer à toutes les forces nationales, internationales voire les Séléka qui passeraient dans la région », a confié une autorité militaire sous couvert de l’anonymat.

Ces informations ne sont pas encore confirmées par des sources officielles à Bangui.

Les soldats ougandais sont déployés en Centrafrique depuis 2009 dans le cadre de la lutte contre la LRA, une rébellion ougandaise qui sévit depuis huit ans entre la RCA, la RDC et le Soudan.

Le 3 janvier dernier, deux casques bleus du contingent marocain de la Minusca sont morts dans une embuscade à tendue par des groupes armés non identifiés à 30 Km de Mboki sur l’axe Zemio alors qu’ils escortaient des vivres. Au total, 5 éléments des forces internationales sont déjà morts en Centrafrique en 2017.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués