SOCIéTé  |    

Centrafrique: compagne de sensibilisation sur l’Education civique au lycée des Martyrs

Par RJDH Centrafrique - 04/01/2017

Les élèves du lycée des Martyrs de Bangui sont sensibilisés sur les notions de civisme et de citoyenneté ce 21 décembre à Bangui

 

les élèves du lycée des Martyrs de Bangui sont sensibilisés sur les notions de civisme et de citoyenneté ce 21 décembre à Bangui. Une activité de Generation Democracy (GENDEM) sur financement de l’Institut Républicain International.

Le manque de citoyenneté est un phénomène qui mine le fonctionnement des établissements scolaires en République Centrafricaine. L’activité des jeunes leaders axée sur le civisme et la cohésion sociale s’est faite dans un contexte de constat lié au recul du civisme dans le milieu scolaire après la crise que le pays a traversé.

Stéphane Youféïna chargé de Programme à l’Institut Républicain International justifie l’action de cette campagne des jeunes leaders en ces termes « nous avons constaté que les élèves ont transformé les établissements scolaires en un endroit où les enfants pratiquent le suivisme, le comportement allant à l’encontre du civisme et nous nous sommes dits qu’il faut remédier à cela, car l’avenir de ce pays et de la jeunesse en dépend » a-t-il indiqué.

 

Martin Pounouwaka proviseur du lycée des Martyrs salue l’initiative et la considère comme une pierre à l’édifice « nous pensons que la jeunesse qui est généralement embrigadée dans cette situation (d’incivisme) et qui n’arrive pas à comprendre le sens de nationalisme et du patriotisme, il faut trouver des voies et moyens pour les encadrer » a-t-il indiqué ; avant d’ajouter que « vous avez constaté que certains prennent à la légère des questions de leur avenir ».

Pamela, une élève de la classe de 4e présente ce qu’elle a retenu de cette campagne « j’ai beaucoup aimé la présentation des artistes, mais le message que j’ai surtout retenu, c’est le développement sur les droits et obligations du citoyens ainsi que les cadeaux remis » a-t-elle déclaré.

Pacôme a des propos nuancés « les thématiques abordées sont bonnes, mais il faut que cela se fasse plusieurs fois pour faire comprendre aux camarades la nécessité du civisme. C’est vrai qu’ils ont compris que ce n’est pas bien de griffonner sur le mur et les tables bancs, mais ceux qui vont venir après cette campagne vont continuer à le faire » a-t-il déploré.

Cette campagne est la première organisée à l’endroit des élèves en Centrafrique.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués