SOCIéTé  |    

Centrafrique : Ocha exhorte les bailleurs à soutenir les activités de PAM

Par RJDH Centrafrique - 03/01/2017

Le chef de Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires en Centrafrique, Joseph Inganji, dans une interview avec le RJDH exhorte les bailleurs de fonds à soutenir PAM

 

Le chef de Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires en Centrafrique, Joseph Inganji, dans une interview avec le RJDH exhorte les bailleurs de fonds à soutenir le Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui manque de financement. Pour lui, si la situation actuelle de cette agence onusienne persiste, l’aide accordée par PAM aux personnes vulnérables risque de s’épuiser en fin janvier 2017.

Selon Joseph Inganji, chef de Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires en Centrafrique, le manque de financement pour la Centrafrique pourrait contraindre le Programme Alimentaire Mondial(PAM) a cessé ses activités dans le pays. Il a relevé que « la situation de financement pour la RCA est grave, le PAM ne pourra plus appuyer la population à partir du 31 janvier 2017 par manque de financement ».

Joseph Inganji a déploré que face à cette situation, « nous ne savons pas comment répondre aux besoins des personnes vulnérables. Sans une assistance en vivres, comment des personnes qui n’ont pas cultivé leurs champs survivrons ?» s’est-il-plaint.

Joseph Inganji a exhorté les médias et la communauté internationale à avoir un autre regard sur la crise Centrafricaine « pour nous aider à ce que la Centrafrique ne tombe pas dans l’oubliette, car la RCA connait une crise humanitaire prolongée ». Il a annoncé que « nous sommes en train de travailler avec les acteurs de développement pour résoudre les problèmes réels et pour être capable de voir où il faut faire le développement et où il faut faire l’action humanitaire en attendant que la situation se stabilise dans le pays».

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a besoin de 21,5 millions de dollars américains pour maintenir l’assistance à 150.000 personnes déplacées et réfugiés jusqu’en juin 2017, selon le rapport publié le 22 décembre 2016.

En 2016, seule la moitié des populations a été assisté par le PAM. Environ 400.000 individus sur prêt d’un demi-million de personnes sont démunis. Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués