SOCIéTé  |    

Centrafrique : Création d’une organisation pour lutter contre les violences

Par RJDH Centrafrique - 27/12/2016

Le Conseil National de la Non-Violence Active, c’est le nom d’une nouvelle organisation qui vient d’être créée à Bangui

 

Le Conseil National de la Non-Violence Active a organisé lundi 26 décembre dans la salle de l’hémicycle du ministère des Affaires Etrangères une conférence sur « la non-violence : style d’une politique pour la paix », dans l’objectif d’amener tous les centrafricains à coopérer pour la paix.

Le Conseil National de la Non-Violence Active, c’est le nom d’une nouvelle organisation qui vient d’être créée à Bangui. Cette organisation a une politique participative dont le but est de mettre un terme aux différentes violences. Elle s’ajoute aux organisations déjà existantes qui sensibilisent sur la paix et la cohésion sociale. L’organisation a organisé une rencontre pour présenter ses missions.

Selon Donat Jean Herman Ngrebanda, secrétaire général du Conseil, l’organisation de cette conférence ouverte vise deux objectifs, « d’abord, présenter l’organisation et demander l’adhésion à cette structure».

 


© Droits réservés
Ce dernier a expliqué la démarche de l’ONG pour sensibiliser la population au vivre-ensemble. « Nous menons des actions de manière pacifique pour interpeler la conscience de tout un chacun à abandonner la mauvaise voix et revenir sur le droit chemin. Donc, c’est pour dire que nous allons montrer notre mécontentement à travers l’interpellation des concernés pour les conscientiser », a-t-il indiqué.

Deux exposés sur « Bâtir la politique sur les fondements de la non-violence active » et « Faire de la non-violence active un style de vie pour la paix » ont été présentés lors de cette rencontre qui a regroupé les différentes communautés centrafricaines. Des témoignages et contributions ont aussi agrémenté cette rencontre.

Riad, coordonnateur du bureau des Imans, notables et opérateurs économiques interpelle « la jeunesse islamique à respecter la parole des chefs, des imams et des notables ». Il promet « d’organiser une réunion avec les imams pour passer le message à la jeunesse qui exerce beaucoup plus la violence».

Cette organisation es reconnue par le gouvernement le 14 novembre 2016.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués