SOCIéTé  |    

Le groupe armé 3R, nouvelle menace pour la Centrafrique-HRW

Par Reuters - 22/12/2016

Un groupe armé apparu voici un an en République centrafricaine a tué au moins 50 civils et provoqué la fuite de 17.000 habitants

 

Un groupe armé apparu voici un an en République centrafricaine a tué au moins 50 civils et provoqué la fuite de 17.000 habitants dans le cadre de ses opérations pour contrôler certaines parties du nord-ouest du pays, écrit l'ONG des droits de l'homme Human Rights Watch dans un rapport rendu public mardi. Le groupe "Retour, Réclamation et Réhabilitation", surnommé 3R, est apparu fin 2015 avec le but affiché de protéger la communauté peule, composée en grande partie d'éleveurs
musulmans, des attaques des milices chrétienne anti-balaka.

L'émergence de 3R, qui compte plusieurs centaines de combattants bien armés contrôlant des territoires proches de la frontière camerounaise, illustre les problèmes auxquels est confronté le président Faustin-Archange Touadera, arrivé au pouvoir en mars avec l'espoir de favoriser la réconciliation, d'étendre l'autorité du gouvernement sur le pays et de convaincre les milices de poser les armes. "Le groupe armé 3R, qui se présentait au départ comme garant de la protection des Peuls, a utilisé sa puissance accrue pour multiplier le nombre d'attaques et d'exactions", déclare Lewis Mudge, chercheur auprès de la division Afrique de HRW.

En septembre, 3R a attaqué la ville De Gaulle, chef-lieu de la sous-préfecture de Koui. Les autorités de cette localité de 20.000 habitants en ont été chassées, et ce malgré la présence de soldats de maintien de la paix des Nations unies, écrit HRW. Le groupe a aussi incendié des villages et violé des femmes et des jeunes filles, semble-t-il pour punir certaines communautés d'avoir soutenu les anti-balaka, ajoute Lewis Mudge.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués