SOCIéTé  |    

Le défilé des travailleurs centrafricains à Bangui

Par Sébastien Lamba - 01/05/2011

Ils étaient quelques milliers des différents départements ministériels, des sociétés parapubliques et privées à commémorer la fête du 1er Mai

 

C’est par un défilé sur l’Avenue des Martyrs, dimanche 1er Mai 2011, à Bangui, que les travailleurs centrafricains on célébré leur fête en présence du Président de la République, François Bozizé et des ambassadeurs accrédités en poste à Bangui. Le Secrétaire Général, par intérim de l’Union Syndicale des Travailleur de Centrafrique (USTC), Jean Lebrun Siovène, a signifié que «nous profitons de cette journée pour faire valoir notre revendication pour attirer l’attention du gouvernement afin que nous puissions autour d’une table trouver une solution qui puisse satisfaire les travailleurs centrafricains». Il a indiqué que ces revendications portent sur les conditions de vie des travailleurs, notamment le décret d’application du nouveau statut général de la Fonction Publique; la revalorisation de l’allocation familiale; la réactivation de la Commission de la création de la caisse autonome de retraite.

 


© journaldebangui.com
L'Etat major de l'armée ouvre le bal des défilants
Le secrétaire Général des Syndicats progressistes de Centrafrique, Daniel Gue-Toro, a quant à lui demandé au gouvernement de Touadéra III, de payer les arriérés des deux régimes précédents et de revoir le Smig du secteur privé par la révision du Convention du Commerce inadapté.

En revanche, les travailleurs affiliés au sein des différentes Centrales syndicales ont défilé avec des banderoles, où l’on pouvait lire «Qui paie gouverne»; «le panier de la ménagère est trop faible»; «la révision des conventions collectives et accords d’établissement; «Mise en place effective de la caisse Nationale de Sécurité Sociale». En Outre, environ 200 travailleurs des secteurs public et privé ont reçu samedi 30 avril à Bangui, des distinctions honorifiques des mains du Premier ministre, Faustin Archange Touadéra, dans le cadre des manifestations de la fête du travail célébrée le 1er mai.

 


© journaldebangui.com
Les travailleurs battent le pavé de l'avenue des Martyrs
La cérémonie s’est déroulée entre 14h et 15h sur l’Avenue des Martyrs, sous la conduite du chef du gouvernement. Malgré la chaleur intense, des travailleurs habillés de costume pour la plupart, fiers d’avoir une récompense pour le travail abattu depuis des années, accompagnés de parents, amis et connaissances, ont passé deux heures sur l’avenue des Martyrs pour recevoir les différentes décorations. Médaille d’or du travail, médaille d’argent avec palme du travail, médaille de bronze du travail, mérite agricole, mérite commercial, mérite industriel et artisanal, mérite sportif. «Le Président de la République François Bozizé, a dit qu’il faut travailler. Donc si on est récompensé du travail fait par une décoration, on est encouragé», a déclaré une des récipiendaires ayant requis l’anonymat.
 
MOTS CLES :  1er Mai   Fête   Syndicats   Travailleurs 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués