SOCIéTé  |    

Centrafrique : Abondance des jouets sur les marchés de Bangui

Par RJDH Centrafrique - 21/12/2016

Au marché Centrale de Bangui, dans tous les coins du marché au bord de la route, l’ambiance est festive

 

Contrairement à l’année dernière où il y avait insuffisance de jouets sur les marchés de Bangui, l’on constate cette fois-ci une abondance de ces gadgets sur les lieux de vente de la capitale. Un constat fait par le RJDH qui a sillonné hier, 19 décembre quelques marchés.

Au marché Centrale de Bangui, dans tous les coins du marché au bord de la route, l’ambiance est festive. Les commerçants ont installé les jouets sur le sol et les trottoirs. D’autres vendeurs ambulants circulent et interpellent les clients.

Hugues Armel Zoungao vend des jouets devant la Pâtisserie Phénicia. Il nous explique qu’ il a diverses gammes de jouets. « Il y a des poupées, des ballons, des guirlandes et autres gadgets pour enfants ». Il déplore que « l’année dernière, nous n’avons pas pu évacuer tous les jouets, donc nous les avons ramenés cette année pour revendre. J’espère qu’à partir de demain, quand les salariés seront payés, ils commenceront à acheter des jouets pour faire plaisir à leurs enfants », a-t-il expliqué.

Les prix de ces jouets ne sont pas accessibles à toutes les bourses, déplore Sylvie Lingomo, une dame qui recherche des objets de divertissement pour ses enfants. Elle souhaite que les prix des jouets soient rabaissés à deux jours de la Nativité et que le salaire des fonctionnaires soit payé. «Pour le moment, nous ne pouvons pas payer avec 5.000F ou 4.000F. J’espère qu’à partir de mercredi, tout sera bon et on viendra acheter en quantité pour nos enfants » dit-elle.

 


© Droits réservés
La vente de jouets est un bon marché. Toutes les boutiques de la ville sont inondées de ces articles. C’est le cas du Super Marché Rayan qui a dressé une statue du père noël qui a dans sa main une clochette. Papa noël est entouré de deux jeunes habillés en rouge et blanc.

Jean-Paul Mbélé, connu sous le sobriquet de Ozanguin, artiste-musicien centrafricain qui vient acheter des jouets pour son enfant, témoigne l’abondance de ces objets de divertissement pour enfants sur le marché cette année. « Je suis venu chercher les jouets de ma fille, et j’ai constaté que cette année, les prix sont abordables contrairement à l’année dernière », a-t-il noté.

Miguel, un vendeur au Super Marché Rayan constate aussi la baisse du prix sur tous les jouets à l’approche de la fête. Il précise que le magasin a fait une réduction sur les prix. « Nous avons fait une remise de 3% sur tous les jouets cette année, car nous avons compris qu’il faut donner l’occasion à tous les parents d’avoir des joues pour leurs enfants » explique-t-il.

L’amélioration de la situation sécuritaire a un impact sur la vente des jouets. Cette année, le niveau de la provision a augmenté par rapport aux quatre années précédentes.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués