SOCIéTé  |    

Centrafrique : Les forces Mauritaniennes de la Minusca accusées d’assassinats de civils à Djoubissi

Par RJDH Centrafrique - 20/12/2016

Les habitants du village Djoubissi localité située à 57Km de Bambari ont pointé du doigt les forces mauritaniennes de la Minusca d’être à l’origine de la mort de plusieurs civils

 

Les habitants du village Djoubissi localité située à 57Km de Bambari ont pointé du doigt les forces mauritaniennes de la Minusca d’être à l’origine de la mort de plusieurs civils dans la localité. Une accusation faite par un notable après les combats entre FPRC et UPC.

La rivalité militaire entre l’UPC et le FPRC dans la Ouaka et la Haute-Kotto fait des victimes civiles. Et les casques bleus mauritaniens sont accusés de « passivité » par la population.

Selon un notable, « le premier combat entre le FPRC et UPC s’est déroulé le 4 Décembre 2016 au village Djoubissi de 9h à 14h où le village était sous contrôle du FPRC ». Il a expliqué « qu’à 19h, un renfort de trois véhicules de l’UPC composé des forces mauritaniennes de la Minusca est arrivé et les combats ont repris de 5h du matin jusqu’à 12 et l’UPC a récupéré le village », a relaté cette source.

Il a dénoncé que lors de l’arrivée des renforts de l’UPC ‘’assistés de soldats mauritaniens de la Minusca’’, « les casque bleus mauritaniens de la Minusca ont exécuté des civils qui fuyaient les hostilités, car ce sont eux qui ont prêté main forte aux combattants de l’UPC ».

Le commandant du contingent mauritanien de la Minusca basé à Bambari, lors d’une rencontre avec la société civile de Bambari sur la question a confirmé l’envoie des forces Mauritaniennes. Mais selon lui, « ses hommes ne sont pas arrivés à destination, ils étaient restés au niveau du bac du marigot Barigou et se sont repliés à Bambari», a-t-il confié.

Pour lui, ses hommes ne sont impliqués dans les meurtres de la population civile dans ce village.

Les combats entre FPRC et l’UPC sont devenus fréquents dans certaines provinces après le détonateur en novembre à Bria qui a causé plus de 80 morts et occasionné le déplacement de 10.000 personnes.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués