SOCIéTé  |    

Centrafrique : Lancement des travaux de reconstruction du Pont Sapéké

Par RJDH Centrafrique - 16/12/2016

Le Président de la RCA, Faustin Archange Touadera a procédé ce matin à la pose de la première pierre du pont Sapéké qui symbolise le lancement de ses travaux

 

Le Président de la RCA, Faustin Archange Touadera a procédé ce matin à la pose de la première pierre du pont Sapéké qui symbolise le lancement de ses travaux. Cette reconstruction est financée par la République Populaire de Chine.

Cinq ans après son écroulement qui a rendu très difficile la circulation sur l’Avenue David Dacko, la cérémonie officielle marquant le lancement des travaux du pont Sapéké a eu lieu ce 16 novembre en présence des membres du Gouvernement, la délégation chinoise, le Maire de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo et les chefs de groupes du 2e et 6e arrondissement.

Le lancement des travaux du pont est salué par les administrés de ces arrondissements. Bertrand Laguéré, chef du quartier Sapéké 2 est très satisfait, il a demandé aux jeunes de la localité d’être vigilants. Selon lui, «c’est depuis longtemps que nous attendons la reconstruction de ce pont. Je suis sûr qu’il y’aura réalisation. Et j’exhorte les jeunes des 6ème et 2ème arrondissements à plus de vigilance, qu’ils veillent sur les travaux jusqu’à terme ».

 


© Droits réservés
Ce pont aura une longueur de 30 mètres et une largeur de 15 mètres. Dans la présentation de l’infrastructure, le ministre des transports, de l’aviation civile et du désenclavement, Théodore Joussou a indiqué que le pont « comprendra deux voies de circulation et deux trottoirs de 2 mètres et demi chacun. La super structure du pont sera en poudre quinsson et en béton précontraint. Ses fondations profondes seront en pieux ». Il a ajouté que « ce pont reconstruit favorisera et consolidera le mieux vivre ensemble et la cohésion nationale ».

Le pont de Sapéké sera reconstruit par l’entreprise chinoise Jong Jin, son délai d’exécution est fixé à 13 mois. Le coût total de la reconstruction s’élève à environ 5 milliards de FCFA. Un comité est mis en place pour recruter les jeunes des 2ème et 6ème arrondissements pour la main d’œuvre des travaux.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués