ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Commerce illicite du diamant centrafricain: le Cameroun «n’y participe pas»

Par APA - 08/12/2016

Le gouvernement camerounais a réfuté les accusations d’une ONG canadienne, selon lesquelles le pays sert de point d’entrée pour la commercialisation du diamant centrafricain

 

Le gouvernement camerounais a catégoriquement réfuté les accusations d’une ONG canadienne, en l’occurrence Partenariat Afrique Canada (PAC), selon lesquelles le pays sert de point d’entrée pour la commercialisation du diamant centrafricain, a –t-on appris, mercredi de source officielle.

La Centrafrique, rappelle-t-on, a été sanctionnée par le Processus de Kimberley (PK), qui garantit la certification du diamant dans le monde, à cause de l’instabilité sociopolitique que connaît ce pays.

Pour le secrétaire national permanent du Processus de Kimberley, Kisito Mvogo, en séjour dans le pays, le Cameroun n’a rien à voir avec la commercialisation illicite des diamants provenant de la Centrafrique.

« Ce que nous pouvons garantir à l’opinion nationale et internationale, c’est que la certification des diamants au Secrétariat national permanent du processus de Kimberley s’est toujours déroulée en conformité avec les exigences du Processus de Kimberley. Cela veut dire que nous ne certifions pas des diamants de sang », a-t-il déclaré.

 


© Droits réservés
Selon lui, "cela a comme corollaire la modestie de nos exportations. Je vous parlais de 500 000 carats en Centrafrique. Nous ne sommes qu’à 2500 ou 3000 carats. Donc, c’est un argument fallacieux. D’autant plus fallacieux que les diamants ont une empreinte qu’on appelle « The Finger » ou « Foot Printing »", a-t-il ajouté.

A en croire les autorités camerounaises, « chaque fois qu’on exporte nos diamants, on fait des photographies qui permettent aux experts à l’international, d’étudier ladite empreinte et ma foi, ils nous ont toujours donné raison ».

Pour le Cameroun, il ne fait l’ombre d’aucun doute que lorsqu’un lot de diamants parait suspect, l’on procède à la saisie.

Le Cameroun se félicite à cet effet, d’être un des rares pays au monde à avoir un très grand stock de diamants saisis.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués