SOCIéTé  |    

Les médias centrafricains à l’école du changement climatique

Par Fleury Koursany - 28/04/2011

Le principal défi pour les Etats membres du CoFcca, c’est de développer des stratégies d’adaptation aux impacts du changement climatiques dans les forets du bassin du Congo

 

Intéresser les médias centrafricains aux questions du changement climatique dans la sous-région, c’est la préoccupation du CoFcca (Forets du Bassin du Congo et Adaptation au Changement Climatique), projet sous régionale du Centre pour la Recherche Forestière Internationale (CIFOR) financé par le Centre de Recherche pour le Développement Internationale (CRDI) sous le projet Adaptation au Changement Climatique pour l’Afrique (CCAA). A l’Hôtel Azimut ce mercredi, 27 avril 2011, les journalistes centrafricains ont été entretenus sur le contexte et objectifs du projet CoFcca qui couvre la République Démocratique du Congo, le Cameroun et la République Centrafricaine.

Contexte
Réservoir transfrontalier important de ressources naturelles, les forets du bassin du Congo comme d’autres écosystèmes forestiers sont susceptibles d’être affectées par le changement climatique. Lequel constitue un frein au développement dans la région de l’Afrique Centrale de manière générale et notamment en ce qui concerne la réalisation es objectifs du millénaire pour le développement. Il s’en suit que le changement climatique affecte sensiblement les moyens d’existence d’une grande majorité des populations qui doivent leur survie soit à l’agriculture, la pêche, les pratiques pastorales, les forêts… Des secteurs sensibles au climat, donc ayant pour effet de rendre incertain la mise en application avec succès des programmes de développement économiques durable au niveau national.

 


© google-images.fr
Face à une telle réalité, le principal défi pour les Etats membres du CoFcca, c’est de développer des stratégies d’adaptation aux impacts du changement climatiques dans les forets du bassin du Congo tout en préservant l’intégrité de ces forets afin d’assurer l’approvisionnement continu des biens et services de l’écosystème, essentiels pour les moyens d’existence des ménages, le développement national et la croissance économique de la région.

Objectifs
Selon M. Martial Gapia, assistant chercheur au CIFOR, l’objectif principal du CoFcca, c’est de contribuer aux processus nationaux d’adaptation au changement climatique à travers le développement des stratégies axées vers une politique qui assurent également l’utilisation durable des ressources de la foret dans les forets du bassin du Congo. De manière spécifique, précise Monsieur Martial Gapia, le projet CoFcca a permis «d’identifier et donner la priorités aux questions de développement régional; d’établir un dialogue science-politique régional qui engage la communauté et sa participation dans le processus de planification et de politique pour l’adaptation; d’évaluer la vulnérabilité du genre, de la minorité et des communautés indigènes en identifiant leurs besoins spéciaux d’adaptation et de développer les capacités des communautés et des dépositaires en facilitant le partage des connaissances». La finalité étant donc d’intégrer l’adaptation au changement climatique dans les politiques forestières au niveau national.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués