NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

La RCA et les Nations-Unies signent un accord cadre à l’ouverture de la conférence de bailleurs de fonds

Par RJDH Centrafrique - 17/11/2016

La cérémonie d’ouverture de la conférence des bailleurs de fonds sur la RCA, est marquée par la signature de l’accord cadre d’engagement mutuel entre la RCA et les Nations-Unies

 

La cérémonie d’ouverture de la conférence des bailleurs de fonds sur la RCA, est marquée par la signature de l’accord cadre d’engagement mutuel entre la RCA et les Nations-Unies. Le document est signé au nom de la RCA par Faustin Archange Touadéra et Jan Eliasson, secrétaire général adjoint de l’ONU, au nom de la communauté internationale.

L’accord cadre d’engagement mutuel consacre le principe de suivi du plan de relèvement et de consolidation de la paix par la RCA et la communauté internationale. Selon un diplomate européen, la signature de ce document permet aux deux parties de faire de manière conjointe le suivi et l’évaluation des projets et des fonds accordés dans le cadre de cette conférence de bailleurs de fonds.

L’accord est signé, d’après un diplomate centrafricain, pour dissiper toute inquiétude sur la gestion des fonds qui pourraient être octroyés dans le cadre de cette conférence « le gouvernement veut rassurer les partenaires par rapport à la gestion des fonds qui pourraient être annoncés. Ce document permet d’impliquer la communauté internationale dans le suivi des projets et la gestion des fonds » a-t-il confié sous anonymat au RJDH.

 


© Droits réservés
Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture des travaux, le président centrafricain Faustin Archange Touadéra, s’est engagé à impliquer toutes les forces vives de la nation dans le suivi du plan de relèvement de la RCA qu’il qualifie de « plan de sortie de crise » qui pose le cadre de concertation et de dialogue en Centrafrique. Le chef de l’Etat a sollicité l’appui de ceux qu’il appelle les amis de la RCA pour un appui qui fera la différence dans son pays.

Les discours officiels prononcés à l’ouverture des travaux, font état de la volonté des partenaires traditionnels à apporter l’aide nécessaire à la RCA. Mme Mogherini, haute représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la politique de sécurité, dans son discours et sans avancer des chiffres, a promis « des millions, beaucoup millions de dollars » de la part de l’Union Européenne. Elle a appelé les autres partenaires à emboiter le pas à l’Union Européenne. Les représentants des institutions financières comme la Banque Mondiale, le FMI et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont déclaré soutenir le plan de relèvement et de consolidation de la paix que les autorités centrafricaines ont élaboré.

80 délégations sur les 93 invitées, sont présentes à la table ronde de Bruxelles sur la RCA. Les annonces d’aide se feront entre 13h et 14 h (Temps universel). La République Centrafricaine attend de cette table ronde 3,161 millions de dollars pour financer le relèvement du pays entre 2017 et 2021. /Sylvestre Sokambi depuis Bruxelles
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués