ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique : Une centrale solaire pour renforcer l’électrification de la ville de Bangui

Par RJDH Centrafrique - 15/11/2016

L’entreprise Power China a présenté le 10 novembre 2016 aux autorités centrafricaines les résultats de ses études de faisabilité pour la construction d’une centrale solaire

 

L’entreprise Power China a présenté le 10 novembre 2016 aux autorités centrafricaines les résultats de ses études de faisabilité pour la construction d’une centrale solaire d’une puissance de 50 KW pour l’électrification de Bangui et ses banlieues.


La vétusté de l’unique centrale hydroélectrique de Boali compromet la production de l’électricité et sa distribution aux ménages et entreprises de la place. Pour trouver une solution à ces problèmes, l’Energie Centrafricaine (ENERCA), unique société de distribution de l’énergie mise sur l’énergie solaire. Elle avait publié en janvier 2015 son programme d’investissement 2016-2030. Dans ce document, elle prévoit la création d’une centrale solaire pour compenser ses déficits.
D’après ce programme d’investissement 2016-2030, le coût de la centrale solaire est estimé à 90 milliards de FCFA. Sur cette centrale de Bangui, le Ministre de l’Energie, Léopold Mboli Fatrane a précisé qu’elle pourra être construite dans un délai de 20 mois, grâce au financement des partenaires chinois. Il a ajouté que la construction de ce parc solaire représente une avancée significative dans la recherche de solutions au problème d’électrification en RCA.

 


© Droits réservés
Depuis avril 2016, l’entreprise chinoise a procédé à l’installation de lampadaires solaires dans tous les commissariats de Bangui, à l’Université de Bangui et certaines rues de la capitale. Cette initiative de la Chine est l’une de ses contributions à la reconstruction de la Centrafrique après le conflit qui a causé la destruction de plusieurs infrastructures dont une partie de son réseau électrique.

L’énergie hydroélectrique est acheminée à Bangui depuis l’usine de Boali I et II par deux lignes de transport qui ont respectivement 17.5 MVA et 35 MVA de capacité de transite. Aujourd’hui, l’offre d’électricité est inférieure à la demande, ce qui amène l’Enerca à mettre en place un programme de délestage à Bangui tandis que les villes de province, il n’y aucune centrale et les groupes électrogènes de la société ne fonctionnent plus.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués