NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Arrivée à Ouagadougou du président centrafricain

Par APA - 08/11/2016

Le chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra, dans le cadre de sa visite d’amitié et de travail au Burkina Faso, est arrivé mardi en fin de matinée à Ouagadougou

 

Le chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra, dans le cadre de sa visite d’amitié et de travail au Burkina Faso, est arrivé mardi en fin de matinée à Ouagadougou où il a été accueilli à sa descente d’avion par son homologue burkinabè, Roch-Marc Christian Kaboré, a constaté APA.

«Je suis venu rencontrer le président Kaboré en vue d’échanger avec lui dans le but de renforcer et formaliser cette coopération que nous voulons dans l’intérêt de nos deux peuples», a affirmé le président Touadera, dans bref point de presse donné à l’aéroport international de Ouagadougou.

Il a rappelé que la RCA a traversé une crise qui a joué négativement sur la situation du pays qui, actuellement, est en quête de moyens pour relancer son économie.

«Il y a toujours quelques poches d’insécurité, mais le gouvernement travaille à les éliminer», a souligné Faustin Archange Touadéra, avant d’ajouter : «nous avons mis en place un processus de désarmement, démobilisation et réintégration des ex-combattants».

Dans tous les cas, a-t-il assuré tout est mis en œuvre pour venir à bout des difficultés dans la pacification de la Centrafrique.

 


© Droits réservés
Après l’aéroport, les deux chefs d’Etat se sont dirigés dans un grand hôtel de la capitale burkinabè où il est prévu «une séance de travail des experts des deux pays pour l’examen du projet de communiqué conjoint».

Le programme de visite prévoit également une audience avec le président du Faso, au palais présidentiel, suivie de la signature du communiqué conjoint par les ministres en charge des Affaires étrangères des deux pays.

La visite à Ouagadougou de Faustin Archange Touadéra s’inscrit dans une tournée dans la sous-région. Il était, hier lundi à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire où il a rencontré le président Alassane Ouattara.

La République de Centrafrique a été éprouvée par une crise enclenchée en mars 2013. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA ), cette crise a conduit au déplacement de plus de 438 000 personnes à l’intérieur du pays et forcé plus de 423 000 personnes à fuir le pays pour rejoindre le Cameroun, le Tchad, la République démocratique du Congo et la République du Congo.

En 2016, la moitié de la population, soit 2,3 millions de personnes, dépend toujours de l’aide humanitaire. Environ 800 000 personnes sont déplacées ou réfugiées et 2 millions touchées par l’insécurité alimentaire.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués