SOCIéTé  |    

Centrafrique : Le port public d’armes interdit au Km5

Par RJDH Centrafrique - 07/11/2016

Après le combat fratricide entre les autodéfenses du Km5, les sages de la localité ont réconcilié les frères ennemis

 

Après le combat fratricide entre les autodéfenses du Km5, les sages de la localité ont réconcilié les frères ennemis. Pour le vivre-ensemble entre les différentes communautés et la libre circulation des personnes et des biens, des décisions ont été prises sur le plan sécuritaire.

Les groupes d’autodéfenses du Km5 se regardaient en chien de faïence après leur combat du 30 octobre qui s’est soldé par la mort d’Abdoul Danda et Issa Capi alias 50/50. Cet affrontement avait paniqué la population. Pour mettre fin à cette tension, les sages du secteur ont réconcilié les groupes rivaux à la Mosquée Atik et des résolutions ont été prises à cet effet.

Stanislas Mamadou Dangabo, un habitant du Km5, a publié sur son mur Facebook qu’’il est dorénavant interdit à quiconque de circuler avec son arme au Km5. « Les armes, pour qui que ce soit, doivent être rangées et invisibles, leur usage ne se fera qu’en cas d’une imminence de danger en attendant la normalisation de la situation politique et sécuritaire, et les provocations doivent cesser en vue de renforcer la cohésion sociale entre les communautés composantes du km5 », a-t-il mentionné.

Il a ajouté que cette résolution est respectée et « commence déjà à produire son effet. Depuis 3 jours toutes les parties respectent scrupuleusement les recommandations, aucune arme n’est visible, aucune détonation d’armes n’est entendue, les notables et les sages du bloc km5 y veillent ».

Contacté par le RJDH, Alabira Louquemane un activiste de la cohésion sociale a confirmé cette résolution et a souligné qu’aucun homme ne circule avec ses armes depuis l’existence de cette décision. Pour lui, « cette résolution est salutaire » et il a souhaité que « les sages, initiateurs de cette résolution qui ont réconcilié ces groupes d’autodéfenses mettent un comité en place afin de pérenniser cette action pour ne pas qu’il ait un jour des brebis galeuses qui viendront perturber la quiétude ».

Après cette réconciliation des groupes d’autodéfense, l’ambiance a repris au Km5 et les boutiques sont ouvertes.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués