SOCIéTé  |    

Centrafrique : des dons pour déplacés de Kaga Bandoro à Bangui

Par RJDH Centrafrique - 01/11/2016

L’église des Frères des Castors et le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) se sont succédés pour assister le lundi 31 octobre une centaine de déplacés de Kaga-Bandoro

 

L’église des Frères des Castors et le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) se sont succédés pour assister le lundi 31 octobre une centaine de déplacés de Kaga-Bandoro vivant sur le site de Benz-Vi à Bangui. Ces personnes vulnérables vivent dans des conditions lamentables.

Pasteur David Bendima, responsable de l’église des Frères des Castors a confié avoir fait ce don pour soulager les déplacés qui vivent dans des conditions déplorables, « nous avons offert 10 sacs de sel de cuisine, six bidons de 20 litres d’huile végétale, 10 cartons de 80 savons linge, six sacs de riz et des vêtements pour les hommes, les femmes et les enfants. Ceci dans le cadre de réduire la souffrance de ces personnes vulnérables », a expliqué le pasteur.

 


© Droits réservés
En moins d’une heure, Martin Ziguélé, président du MLPC assiste aussi ces même déplacés. Son parle d’action humanitaire pour aider ces déplacés, « nous venons auprès de nos frères et sœurs affectés par les événements douloureux de Kaga Bandoro. Un million de francs CFA est minime par rapport aux besoins qui sont énormes. C’est un acte humanitaire que le MLPC a posé pour soutenir ces personnes vulnérables », a affirmé.

Le délégué des déplacés de Kaga-Bandoro, Jean-Bosco Ngouakouzou, se dit soulager par ces gestes, « aujourd’hui nous sommes plus de 200 ménages. Ce chiffre varie avec l’arrivée d’une nouvelle vague. Ces actes fraternels rassurent que nous ne sommes pas rejetés par tout le monde. Il nous manque des couchettes, nous vivons difficilement», témoigne-t-il avant d’ajouter que « pendant la fuite, des enfants sont morts dans la brousse sans être enterrées, parce que nous n’avons pas eu de temps pour creuser une fosse. Plusieurs personnes d’entre nous sont traumatisées », a déploré le délégué.

Le bilan officiel des événements des 11, 12 et 13 octobre dernier à Kaga Bandoro, fait état de 37 morts et plus de 60 blessés ainsi que plus de 400 tentes et 100 maisons brulées.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués