NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Les tensions persistent autour de la dépouille de Patassé

Par Fleury Koursany - 26/04/2011

Le cabinet de l’ancien rejette le projet d’obsèques unilatérales du gouvernement

 

Le porte parole du défunt Président Ange Félix Patassé, Guy Simplice Kodégué a signé une déclaration dont nous avons obtenue copie, une déclaration dans laquelle il rejette «le projet d’obsèques officielles unilatérales du gouvernement centrafricain» et condamne par la même occasion, «la légèreté et la concussion probable d’une coterie de personnages prétendument parents du Président Patassé». Pour Guy Simplice Kodégué, le cabinet du président Patassé, «la coordination nationale des Comités de soutien à sa candidature, le FARE et sa famille, conscient du fait que l’ancien chef d’Etat a toujours prêché le pardon, l’unité et la réconciliation, étaient disposés, dès lors que cet illustre personnage est décédé, à pardonner au régime en place, notamment en laissant le gouvernement organiser des obsèques dignes, nationales et officielles, sans polémiquer».

 


© journaldebangui.com
Les membres du Fare
La famille politique et biologique du Président Patassé s’attendait, selon Guy Simplice Kodégué à ce que le pouvoir en place puisse se rapprocher d’eux pour «rechercher la meilleure voie d’apaisement et de concorde pour des obsèques communes et apaisées». Mais le pouvoir en place, toujours selon le porte parole du défunt président «ne croyant qu’à la force des armes et à celle de l’argent, donc de la corruption», a cru devoir décider «unilatéralement de surcroit, qu’il va, que la famille politique du défunt président Patassé le veuille ou non, organiser, et à sa manière, des obsèques officielles». Face à cet entêtement, Guy Simplice Kodégué annonce que «seul le procès verbal de la décision officielle de la vraie famille biologique du défunt pour ou contre des obsèques officielles fera foi juridiquement». Il en a profité pour inviter les patriotes attachés aux valeurs de démocratie et au caractère sacré de la personne humaine «de se mobiliser derrière la coordination nationale et le FARE pour faire échec à ces très hypocrites obsèques officielles».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués