SOCIéTé  |    

Centrafrique : Inondation dans un quartier du 6e arrondissement

Par RJDH Centrafrique - 27/10/2016

Dix maisons écroulées au quartier Gui Mo Wara dans le 6e arrondissement après la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la ville de Bangui dans la nuit du mercredi 26 octobre 2016

 

Dix maisons écroulées au quartier Gui Mo Wara dans le 6e arrondissement après la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la ville de Bangui dans la nuit du mercredi 26 octobre 2016. C’est le bilan fait par le RJDH. La population a passé toute la nuit dehors et continue d’évacuer l’eau jusqu’à la mi-journée.

10h à Bangui, nous sommes au bord de la route, axe Pétévo-Bimbo. Difficile de pénétrer dans le quartier Gui Mo Wara à cause de l’inondation. De notre position, nous apercevons de loin une maison à moitié écroulée. Nous décidons alors de marcher dans cette eau pour nous enquérir de la situation. Devant la maison, nous rencontrons la propriétaire entourée de personnes qui sont venues la secourir. Désolée, elle nous explique les dégâts causés par la pluie, « c’est depuis 3 heures que nous sommes sur pied avec les enfants jusqu’à cette heure-ci. Tout est mouillé, nous sommes dans l’eau, dans la boue. Vraiment nous sommes dépassés, nous sommes en train d’ajuster des bâches de l’autre côté de la maison pour nous permettre de dormir, nous ne pourrons pas aller chez les parents compte tenu des conditions de vie difficile ».

Juste à côté, devant une maison, sont étalés presque tous les articles ménagers de la maison. A l’intérieur, les habitants fondent les briques et les tapissent pour les ranger.

 


© Droits réservés
Cette inondation a aussi perturbé les activités quotidiennes de certains habitants du quartier. C’est le cas de Sylvain Kogbéto, arbitre à la Fédération Centrafricaine de Football qui évacue l’eau de sa maison. « Je devais aller au travail mais je ne pouvais pas. La maison est complètement dans l’eau donc, je suis obligé de rester pour aider ma femme à évacuer l’eau. Avec le choléra, je ne veux pas que les enfants fassent cela », a-t-il souligné.

Fabrice Bouroumasse pour sa part demande au gouvernement et aux ONG de les assister par des matériels pour réaliser des canalisations d’eaux. « C’est un secteur d’eau, et il n’y a aucune canalisation d’eau, à chaque pluie, le quartier est inondé. Nous demandons au gouvernement et aux ONG de nous faire un gros canal pour le passage d’eau », souhaite-t-il.

D’après le constat du RJDH, Gui Mo Wara est inondé. Devant presque toutes les maisons, l’on voit des articles mouillés sont exposés au soleil. Des vers de terre circulent partout, les gens sont terrés chez eux, certains circulent avec des bottes, d’autres pieds nus. Les puits sont presque pleins d’eau et ont la couleur de la terre.

Des informations reçues, le chef intérimaire du quartier est passé pour relever les dégâts ce matin et a promis de contacter des ONG de l’arrondissement qui viendront enregistrer et aider les victimes.

Cette pluie diluvienne a aussi causé des dégâts au quartier Sapéké3 toujours dans le 6ème arrondissement.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués