SOCIéTé  |    

Centrafrique : Des ex-Anti-Balaka reconvertis en artisans de développement

Par RJDH Centrafrique - 21/10/2016

Une centaine d’ancien combattants Anti-Balaka de Bangui, Bimbo et de Bégoua ont reçu leurs parchemins hier, 19 octobre, après neuf mois de formation à l’Ecole des Métiers d’Art à Bangui

 

Une centaine d’ancien combattants Anti-Balaka de Bangui, Bimbo et de Bégoua ont reçu leurs parchemins hier, 19 octobre, après neuf mois de formation à l’Ecole des Métiers d’Art à Bangui.

Pendant la crise militaro-politique en Centrafrique, les mouvements armés ont enrôlé des jeunes désœuvrées pour combattre dans leurs rangs. Pour éviter que ceux-ci ne se livrent plus à la violence, le Gouvernement et ses partenaires ont initié des formations au profit des éléments de ces groupes.

C’est ainsi que des ex-combattants ont été initiés en vannerie et ameublement, reliure-dorure, dessin-peinture, bijouterie-sertissage, maroquinerie, sculpture sur bois, ferronnerie d’art à l’Ecole des Métiers d’Art. Ces ex Anti-Balaka ont reçu leurs diplômes et une centaines de lauréats ont aussi bénéficié de kits.

Lors de la remise des diplômes, Daniel Kpassinam, directeur de l’Ecole des Métiers d’Art (EMA), a déclaré que ces anciens combattants ont décidé de devenir des artisans du développement en promettant de « s’organiser en association afin de mettre au service de la société les techniques acquises».

Il a ajouté que « cette formation entre dans le cadre de la lutte contre le chômage en milieux jeune. Le recrutement de ces jeunes professionnels par des entreprises serait une politique mieux appropriée pour la pérennisation de cette initiation », suggère-t-il.

Dans son discours, Moukadas Nour, Ministre de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a souligné la formation des jeunes après les événements permet de les insérer dans la société. « Le but d’inculquer aux jeunes déscolarisés des compétences est de les insérer dans la vie socioprofessionnelle », a indiqué le Ministre de l’Education.

Le membre du gouvernement a fait savoir que « les kits donnés aux lauréats est un appui de l’Unesco, sous financement de la Juventus de Turin. Cet appui entre dans le cadre du projet de sécurisation et de réinsertion socioprofessionnelle des enfants victimes de la crise », renchérit le membre du gouvernement.

Cette remise de diplômes aux ex Anti-Balaka intervient au moment où dans certaines régions de la RCA des groupes armés continuent de perpétrer des violences sur la population civile.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués