SOCIéTé  |    

Fabrizio Hochschild: « C’est une tragédie énorme la situation à Kaga-Bandoro »

Par RJDH Centrafrique - 20/10/2016

Fabrizio Hochschild Coordonnateur Humanitaire en Centrafrique a qualifié la situation humanitaire à Kaga-Bandoro d’énorme tragédie

 

La situation de Kaga-Bandoro continue d’indigner l’opinion. Fabrizio Hochschild Coordonnateur Humanitaire en Centrafrique a dans l’interview qu’il a accordée au RJDH, qualifié la situation humanitaire à Kaga-Bandoro d’énorme tragédie.

Dans cet entretien, Fabrizio Hochschild Coordonnateur Humanitaire en Centrafrique a souligné que la dernière montée des violences dans cette localité a rendue la situation beaucoup plus grave : «C’est beaucoup pire que préoccupante, c’est une énorme tragédie la situation à Kaga-Bandoro ». Il a déploré que « les opérations humanitaires ont été réduites avec les derniers évènements de Kaga-Bandoro au mois de septembre mais cette situation s’est aggravée depuis le 12 octobre où la population déplacée à été attaquée ».

Sur le bilan du drame, « trente trois personnes (33) ont été massacrées, 95% des personnels humanitaires locaux a souffert d’un acte de pillages, agression et l’assassinat d’un collègue du CICR dans ces violences, ce qui laisse aucune espace humanitaire avec de grave conséquence pour les victimes d’avant et les nouveaux victimes parce que suite au massacre entre 10.000 et 15.000 personnes se sont déplacées vers la Minusca à la recherche de la protection », a indiqué le Coordonnateur.

Selon Fabrizio Hochschild, «les ONG présentent à Kaga-Bandoro ne se sont complètement retirées, la plupart ont réduit le nombre de leur personnel. Ils vont revenir avec le rétablissement de la sécurité ».

 


© Droits réservés
Poursuivant, il a annoncé que des dispositifs d’urgence ont été pris, notamment « les distributions des vivres aux victimes et autres matériels ont recommencé y compris les victimes des inondations car en plus de ces conflits 3.200 personnes avaient perdu leurs maisons suite aux pluies».

Sur la prise en charge médicale des déplacés, Fabrizio Hochschild a aussi annoncé que « les services de santé vont reprendre avec deux sites de santé pour la population, car l’hôpital a dû être fermé suite aux pillages et c’est triste ». Il a condamné le vandalisme du matériel sanitaire en déclarant que « cela montre que les groupes armées n’ont aucun respect pour l’humanité ».

Par ailleurs, l’assainissement de la ville et son approvisionnement en eau potable sont la troisième priorité de l’action humanitaire à Kaga-Bandoro « avec une aide en abris surtout le nouveau site de ces déplacés », a précisé Fabrizio Hochschild, Coordonnateur humanitaire.

Le Coordonnateur humanitaire a interpellé les acteurs du conflit au respect du droit international humanitaire.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués