SOCIéTé  |    

Centrafrique: Drame au quartier Yassimandji à Bangui

Par Kpangbandjé - 25/04/2011

Elle s’empare d’un couteau tranchant à l’aide duquel elle éventre sa rivale qui meurt sur le coup après avoir poussé des cris

 

Flora N. et son amant se trouvent à la brigade criminelle à Bangui en ce moment. Il s’agirait d’une histoire de jalousie où Gildas, l’amant de Flora, aurait reficelé ses liens avec son ancienne colombe avec qui, il a eu un enfant. Ce qui a réveillé la colère de Flora qui a fait usage d’un couteau pour poignarder mortellement sa rivale. L’évènement s’était produit dans la nuit du lundi 18 avril 2011 aux environs de 19heures. Selon des témoins de l’évènement, tout a commencé quand Flora, avec la permission de son amant, est allée habiter au quartier Boy-Rabe dans le 4ème Arrondissement de Bangui parce que sa mère est très malade et il n’y aurait personne pour s’occuper d’elle. C’est ainsi que son amant profitera de son absence pour faire venir Claudia G., son ancienne conquête après quelques jours de réconciliation avec cette dernière.

 


© journaldebangui.com
Le monument des martyrs à Bangui
Malheureusement pour les deux, la santé de la mère de Flora s’est dégradée et on l’a évacué à l’hôpital communautaire de Bangui. Alors, Flora s’est rendue chez elle pour prendre quelques affaires et de l’argent en cas de besoin. A sa grande surprise, elle trouve une autre femme en train de préparer et tentant de demander des explications à Gildas, celui-ci la menace. Furieuse, elle se dirige à la porte mais une fois encore, elle rencontre sa rivale qui l’attaque sans autre forme de procès. Dans son déséquilibre, elle tombe dans le garde-assiette et sa rivale tombe sur elle et l’assène de coups de poings jusqu’à ce que finalement, dans son désir de se défendre pour se libérer, elle fouille partout dans l’espoir de trouver quelques choses au sol, histoire d’anéantir son agresseuse. C’est ainsi qu’elle s’empare d’un couteau tranchant à l’aide duquel elle a éventré sa rivale qui meurt sur le coup après avoir poussé des cris. Gildas qui est stupéfait devant les faits, a tenté de prendre ses jambes au cou mais les voisins qui ont intervenu, l’ont maîtrisé pour enfin faire appel aux forces de l’ordre. Aux dernières nouvelles, les parents de la défunte se sont rendus sur les lieux, tous armés, pour mettre à plat l’habitation de l’ «ex» mari de leur fille. L’affaire est en cours…

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués