SOCIéTé  |    

Centrafrique: Dieudonné Nzapalainga appelle à cesser les violences au Km5

Par Corbeau News - 13/10/2016

Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga a exhorté les groupes armés et autodéfenses du Km5 à cesser les violences

 

Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga a exhorté les groupes armés et autodéfenses du Km5 à cesser les violences. C’était à l’issu d’une marche spontanée ce mercredi 12 octobre 2016 par le prélat et des habitants des quartiers Castors, Yakité et Km5 et les leaders religieux de la zone.

Deux jours après sa nomination, le Cardinal Dieudonné Nzapalainga a fait une descente au Km5 pour parler de la paix.

Au cours de la marche avec la population, il a visité les différents groupes d’autodéfense du secteur et les a sensibilisé sur l’intérêt de la fin des hostilités dans la zone afin de donner l’occasion aux populations civiles de reprendre les activités normalement, « nous sommes des centrafricains, nous étions habitués à vivre ensemble et nous seront toujours condamnés à vivre ensemble. C’est pourquoi, nous devons arrêter les violences et penser à l’avenir du pays. Dieu n’aime pas les violences et la division », a exhorté le Cardinal Dieudonné Nzapalainga.

Justifiant sa présence au Km5, Dieudonné Nzapalainga a déclaré qu’ « il faut donner l’opportunité aux gens de s’exprimer même s’ils sont accusés de quelques choses. Je suis venu les écouter et leur dire qu’ils sont jeunes et sont l’avenir du pays. Il ne sert à rien de continuer dans les violences».

 


© Droits réservés
Abdoul Danda, le chef d’autodéfense mis en cause dans l’assassinat du Commandant Marcel Mombeka a relevé que l’ostracisme et la discrimination sont les sources de tensions au Km5, « c’est l’exclusion qui frustre. Les gens ne doivent pas rester de loin pour jeter de l’anathème sur les autres. On souffre, la population du Km5 souffre de l’exclusion, c’est pourquoi, on a décidé d’assurer nos propres sécurités puisque nous sommes sans protection », a-t-il souligné.

Pour lui, depuis les évènements du 05 décembre 2013, les habitants du Km5 sont abandonnés à eux-mêmes, car « les autorités ne font qu’accuser et ne se rapprochent pas de nous pour connaitre les réalités. Mais, nous sommes heureux de recevoir le Cardinal. Nous profitions de cette opportunité pour adresser notre message au Gouvernement qui est le maintient du dialogue permanent. S’il y’a un problème, nous sommes leurs enfants, que les autorités n’hésitent pas de nous rassembler pour dialoguer. Elles comprendront nos motivations. Voici notre message que le Cardinal livrera au Gouvernement », a-t-il déclaré.

Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga et des habitants des quartiers périphériques ont effectué une longue marche. Elle a débuté à la Paroisse Sainte-Trinité des Castors en passant par le Pont Yakité. Puis, elle a traversé des quartiers du Km5, le Rond-point Koudoukou avant de repartir sur l’Avenue Poussière à son point de départ.

C’est une première sortie de Dieudonné Nzapalainga au Km5 après sa désignation dimanche 9 octobre 2016 comme premier Cardinal de Centrafrique.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués