SOCIéTé  |    

RCA: Les élections, un bénéfice pour la population de l’arrière-pays?

Par Pacôme Pabandji - 13/04/2011

«La jeunesse sans emploi, a ouvertement dit qu’elle ne trouve pas d’intérêts à aller voter puisqu’après tout, elle n’a rien à gagner, ni à perdre»

 

La République Centrafricaine, Etat souverain et indépendant depuis 1960, connaît au jour d’aujourd’hui des moments les plus pires de son histoire. En commençant par le premier Chef de l’Etat centrafricain jusqu’au plus jeune, investi seulement le 15 mars dernier, la situation de vie des centrafricains a varié selon le rythme de la gouvernance de ce dernier. Après l’investiture du nouveau Chef de l’Etat centrafricain, les centrafricains ont repris le chemin des urnes le dimanche 27 mars 2011 afin d’élire leurs députés dans certaines circonscriptions où les candidats sont passés au second tour. Malheureusement, la démotivation ne cessait de faire des victimes au sein de la population de l’arrière-pays. Voulant se justifier, cette population dit avoir affaire à des hommes blancs-bonnets-bonnets-blancs car ces hommes sont tous les mêmes. L’amer constat est que le centrafricain lambda semble être en colère constante lorsqu’on LUI parle d’élections. A la suite d’une enquête menée auprès de la population de la Kémo, de la Ouaka et de la Basse-Kotto, nombreux sont les habitants qui se plaignent du comportement des candidats de leur circonscription respective.

 


© jde
Sur les bancs d'une école
Pour certains, cela ne sert à rien puisque ces députés, une fois élus, n’honorent jamais leur multiples promesses. En effet, nombreux sont les candidats qui, dans leur plan d’action, promettent de négocier, une fois à l’Assemblée Nationale, de nombreux projets pour sortir leur population de la situation délicate dans laquelle celle-ci se trouve. Malheureusement, dès qu’ils sont élus, ils tournent le dos à cette population et font usage de l’immunité de parlementaire dans le cadre de leur commerce. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux candidats sont aujourd’hui en lice pour ces élections de janvier-mars 2011. Dans certains cas, un candidat à l’élection présidentielle, dans ses propagandes, fait les yeux doux à la population, lui promettant ciel et terre. Il se rend auprès de cette population 24 fois par jour. Une fois élu, il agit comme si cette localité n’a jamais existé sur la carte géographique du pays. Face à cela, on se demande pourquoi et en quoi les élections présidentielle et législatives sont-elles bénéfiques pour la population de l’arrière-pays du moment où elle ne jouit jamais des bonheurs de leur territoire. Aujourd’hui, la population villageoise, connaissant les questions importantes de l’heure, se regroupe en association et en groupement pour défendre des causes communes.

 


© voyage.portail.free.fr
Des populations à un meeting de campagne
C’est le cas des habitants de la commune de Bakou à une trentaine de kilomètres de la ville d’Alindao dans la Basse-Kotto qui a créé une association dénommée «ATOLOSHO», littéralement traduit par «Tout provient de la terre». Cette association produit des quantités suffisantes des produits champêtres. Et pourtant, cette association connaît de graves difficultés puisque la route menant dans cette commune est impraticable. Bien que connu par le gouvernement, rien a jamais été fait pour la faire progresser. A plusieurs reprises, des candidats à la présidentielle et aux législatives ont promis mais jusqu’aujourd’hui, cette promesse tarde à venir. La jeunesse sans emploi, a ouvertement dit qu’elle ne trouve pas d’intérêts à aller voter puisqu’après tout, elle n’a rien à gagner, ni à perdre.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués