NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Touadéra s’attend à l’intensification de la formation des Forces Armées Centrafricaines

Par ACAP - 29/08/2016

Le Président de la République Faustin-Archange Touadéra est d’avis que la formation peut offrir aux Forces Armées Centrafricaines (FACA) les capacités indispensables à la défense du territoire

 

Le Président de la République Faustin-Archange Touadéra est d’avis que la formation peut offrir aux Forces Armées Centrafricaines (FACA) les capacités indispensables à la défense du territoire national et à la protection des populations, à l’occasion du lancement des activités de la Mission Européenne d’Entrainement et de Formation Opérationnelle (EUTM), vendredi 26 août 2016, à Bangui.

L’objectif du lancement des activités de EUTM, auquel étaient présents les hautes autorités centrafricaines, les officiers supérieurs des FACA et les partenaires au développement de la République Centrafricaine est de permettre à la mission européenne de rentrer dans sa phase opérationnelle qui consiste à former les militaires centrafricains.

Le Président de la République a fait savoir que la formation opérationnelle porte espoir en ce sens qu’elle lève une partie de l’embargo sur la formation opérationnelle à laquelle étaient astreints les Forces Armées Centrafricaines.

« La formation opérationnelle traduit la volonté des nouvelles autorités du pays de mettre un terme aux nombreuses turbulences qui ont considérablement affecté le peuple centrafricain », a souligné le Président Touadéra.

Le chef de l’Etat a par ailleurs indiqué que les efforts de réorganisation des institutions militaires et les différentes approches dans la réhabilitation des FACA trouvent leur synthèse dans la préservation de l’intérêt général.


 


© Droits réservés
« L’EUTM a une exaltante mission en vue de mettre en place une nouvelle armée professionnelle au service de la population centrafricaine », a conclu Faustin Archange Touadéra.

Le commandant de l’EUTM, le Major général Eric Hautecloque-Raysz, a pour sa part précisé que la mission qu’il dirige est de remettre sur pied la chaine de commandement militaire de manière efficace, de rénover l’administration militaire et de soutenir le rétablissement des outils de formation, d’abord avec compagnie, puis avec des bataillons en vue de les engager efficacement sur le terrain.

En ce qui concerne la défense du territoire proprement dite, le Général Hautecloque-Raysz a avancé que l’EUTM agit en étroite collaboration avec les militaires centrafricains, le ministère de la Défense et l’Etat major des armées.

Il a par ailleurs fait comprendre que la mission européenne participe activement à la réorganisation du Ministère de la Défense nationale et à l’élaboration de la loi de programmation militaire et du concept d’emploi des FACA.

Il a émis le vœu que chaque soldat retrouve le plaisir et la fierté de servir son pays la République Centrafricaine et accomplisse ses missions avec détermination, même au prix de sa vie.

Il est à noter que la mission EUTM intervient en République Centrafricaine en synergie avec la délégation de l’Union Européenne, la MINUSCA, l’Union Africaine et la CEEAC.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués