NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Démarrage des audiences de la Cour criminelle de Bangui

Par APA - 24/08/2016

La Cour criminelle de Bangui a démarré ce mardi au Tribunal de grande instance ses travaux, avec l’inscription aux audiences de 56 affaires portant sur des assassinats, viols, sorcelleries

 

La Cour criminelle de Bangui a démarré ce mardi au Tribunal de grande instance ses travaux, avec l’inscription aux audiences de 56 affaires portant sur des assassinats, viols, sorcelleries, détournements de deniers publics commis dans la capitale centrafricaine et ses environs.

Organisée tous les ans pour une durée d’un mois, la session criminelle de cette année a connu un retard à cause du refus de certains avocats commis d’office de plaider pour des prévenus, au motif qu’ils n’avaient pas perçu les honoraires de la dernière session que l’Etat leur devait.

 


© Droits réservés
Selon Flavien Mbata, ministre de la Justice, ces procès qui ont démarré ce jour ne visent ni les anti balakas ni les ex sélékas mais ils s’adressent à tous les Centrafricains ayant commis des actes répréhensibles aux yeux de la loi.

Il a fait cette déclaration pour écarter toute idée de chasse aux sorcières même si beaucoup des prévenus sont membres de ces groupes armés.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués