SOCIéTé  |    

Centrafrique : l’autorité Nationale des Elections réagit suite à la plainte des électeurs de Bimbo1

Par RJDH Centrafrique - 27/07/2016

L’Autorité Nationale des Election se dit incompétente de commenter la décision de la Cour Constitutionnelle relative à l’annulation des élections législatives dans la circonscription de Bimbo1

 

L’Autorité Nationale des Election se dit incompétente de commenter la décision de la Cour Constitutionnelle relative à l’annulation des élections législatives dans la circonscription de Bimbo1. Propos tenu par Richard Gueret-Gbagba président de la commission des opérations électorales à l’ANE.

Cette réaction fait suite à la revendication de la population de Bimbo1, demandant la présence de leur représentant à l’Assemblée Nationale.

Pour Richard Gueret-Gbagba, son institution n’est chargée que de la gestion des élections, « il revient à la Cour Constitutionnelle qui est l’organe habilité de répondre à la demande de la population. Nous avons fait notre devoir mais la décision de la Cour s’impose à toutes les autorités administratives, à tous les candidats et à toute la population. Donc, seule la Cour Constitutionnelle a habilité à interpréter, à commenter sa décision », a expliqué Richard Gueret-Gbagba.

Il suggère à la population de la circonscription de Bimbo1 de s’adresser à la Cour Constitutionnelle, « les candidats ou ceux qui veulent s’imprégner d’avantage n’ont qu’à s’adresser à la Cour Constitutionnelle, la seule compétente qui, a habilité à leur donner les raisons de sa décision ».

 


© Droits réservés
Lors d’un reportage réalisé par le RJDH à Bimbo, la population s’est déclarée démotivée pour une quatrième élection législative et souhaite que le meilleur des candidats soit retenu.

La Cour Constitutionnelle quant à elle, ne s’est pas encore prononcée sur les réactions de la population et des candidats.

C’était le 20 juillet 2016 que la Cour Constitutionnelle a annulé pour la troisième fois les élections dans la circonscription de Bimbo1 pour irrégularités, suite aux requêtes déposées par certains candidats. La Cour Constitutionnelle avait renvoyé ce dossier au gouvernement et à l’ANE, pour la décision de l’organisation d’une partielle dans la circonscription de Bimbo 1.
 
MOTS CLES :  Centrafrique   Bimbo1   Cct   Brice Rufin Molomadon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués