SOCIéTé  |    

Bangui envahi par les chenilles

Par La Voix de l'Amérique - 25/07/2016

Les chenilles, appelés Makongo en sango sont très prisés en Centrafrique. Une vraie aubaine pour les vendeuses qui discutent sans relâche les prix avec leurs clients.

 


© Droits réservés
Les chenilles sont un met très prisé en Centrafrique. Cet aliment inonde les marchés de la capitale ce mois de juillet. Les centrafricains en raffolent. Les commerçantes font des bénéfices, mais les bouchers éprouvent des difficultés pour l’écoulement de leurs viandes.

Tous les marchés de Bangui sont inondés de chenilles ce mois de juillet. Pour ravitailler la capitale certaines vendeuses grossistes doivent se rendre dans la préfecture de la Lobaye à plusieurs centaines de kms au sud-ouest de Bangui. D’autres par contre en achètent au marché de Bimbo à 9 km à la sortie Sud de la capitale.

Les chenilles, appelés Makongo en sango sont très prisés en Centrafrique. Une vraie aubaine pour les vendeuses qui discutent sans relâche les prix avec leurs clients.

Pendant la saison des chenilles, les grands perdants sont parfois les bouchers qui comptent leurs clients au bout du doigt.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique   Chenilles 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués