NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Disons non a la violence, oui a la démocratie dixit Faustin Archange Touadera

Par Centrafrique libre - 22/07/2016

Faustin Archange Touadera s’est entretenu avec les journalistes de la presse publique. Nous vous publions un extrait de cette interview

 

De retour du 27è sommet de l’Union africaine de Kigali, le Président de la République centrafricaine, son excellence Pr Faustin Archange Touadera s’est entretenu avec les journalistes de la presse publique. Nous vous publions un extrait de cette interview:

Vous revenez du sommet de l’Union africaine à Kigali au Rwanda, depuis 3 ans la RCA est absente de ce sommet et vous êtes le premier à y prendre part, dites-nous quels sont vos sentiments

FAT : Merci le sentiment, c’est un sentiment de fierté pour notre pays qui retrouve sa place au sein de l’union Africaine, c’est un moment très important parce qu’il faudrait que la RCA puisse parler aux autres ,écouter ,débattre aussi des grandes questions qui se pose à notre continent et à chacun de notre pays .C’est très important pour notre pays après le retour à l’ordre constitutionnel, il est tout à fait normal que nous puissions reprendre notre place.Çà été aussi l’occasion de remercier et de dire notre reconnaissance aux pays de l’Union Africaine ;aux chefs des États qui, pendant la suspension n’ont pas hésité et ont continué toujours à apporter un appui important à la RCA ,ce qui a permis aujourd’hui d’organiser de manière apaisée les élections et de mettre en place des institutions républicaines et démocratique .C’est donc une fierté de retrouver sa place et dorénavant de voir que la RCA peut porter sa voix au niveau de l’Union Africaine.

Vous venez d’affirmer à l’ instant que la RCA est réadmise au sein de l’Union Africaine tout comme la au sein de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, c’est dire que c’est une avancée à mettre à votre actif, à l’actif du gouvernement, la République va doucement mais surement.

FAT :Il faut reconnaitre que c’est à l’actif du peuple centrafricain, c’est le peuple centrafricain dans son ensemble qui a travaillé de manière concertée en allant aux élections. Disons non à la violence et oui à la démocratie .C’est l’ensemble de tout ça qui fait que les autres pays du continent reconnaissent que nous avons droit à la parole dans les assemblées telles que l’Union Africaine, l’Organisation internationale de la francophonie et les autres .Donc, je pense que c’est une très bonne voie pour que nous puissions porter plus haut la voix de la RCA et profiter des tribunes pour exposer les problèmes que nous connaissons et débattre aussi des ceux des autres pays de la région .Donc, c’est à mettre à l’actif du peuple centrafricain.

Monsieur le Président avec vos pairs vous avez tenu des audiences à huis clos en marge de ce sommet, est-ce-que vous avez particulièrement évoqué la situation centrafricaine avec la question de l’embargo dont le peuple souhaite que cela soit levé pour permettre aux FACA de reprendre ses actions quand nous savons qu’au Sud Soudan, il y a crépitement des armes et qu’en Centrafrique y a certains groupes armés qui refusent de déposer les armes.

 


© Droits réservés
FAT :La question de l’embargo a été déjà débattu dans les conseils bien avant et l’Union Africaine s’est prononcé clairement sur la levée de l’embargo au niveau de la RCA .Donc ,ce n’est plus d’actualité ,il y a eu également la question d’actualité notamment celle que vous venez de soulever c’est-à-dire le conflit au Sud Soudan qui nous touche de plein fouet puisque c’est notre voisin et nous subissons le contre coup, car il y a des réfugiés qui ont dû quitter le Soudan pour se réfugier chez nous notamment au Sud-Est du pays.

Ce sont des grandes questions qui ont été au centre des préoccupations de l’Union Africaine durant ce sommet. L’Union Africaine les invite à des négociations, pour que ces deux protagonistes puissent tout faire pour que la paix revienne au Sud Soudan.

Vous avez eu une série d’audiences avec vos homologues en commençant par celui de la Guinée, Équatoriale, le Rwanda, l’Ouganda, le Burkina Faso,l’Afrique du Sud pour finir avec votre voisin du Tchad, pourquoi ces rencontres ?

FAT :Vous savez ce genre de sommet, c’est l’occasion pour nous de réchauffer aussi les liens au niveau bilatéral et comme vous l’avez cité nous avons rencontré le président Obiang N’Guema de la Guinée Équatoriale sur le plan bilatéral puisque le président Obiang N’Guema est le président en exercice de la CEMAC donc ,il y a des questions qui concernent notre organisation sous régionale .Nous avons donc profiter de cette occasion pour échanger avec le Président Obiang N’Guema pour voir dans quelle mesure accroitre nos relations .Puis nous avons aussi approché le Président de l’Afrique du Sud, parce que nous avons aussi, disons sur le plan bilatéral des accords qui ont été signés et nous voulons aussi développer des relations bilatérales avec ce pays.

Dans ce même sens ,nous avons rencontré le Président Musseveni de l’Ouganda et comme vous savez il y a des groupes ougandaises en RCA donc nous avons échangé ,donner nos points de vue et je pense que nous avons trouvé un projet commun concernant les forces de défense, donc nous allons les affiner bientôt puisque le ministre des Affaires étrangères se déplacera bientôt pour finaliser tout cela .Et, ça c’est une bonne nouvelle, c’est très important concernant la situation de la LRA .Nous avons rencontré aussi le Président Kabore du Burkina Faso, nous avons discuté car au sortir du sommet de Bruxelles nous nous sommes promis de nous rencontrer donc ,il y a un projet de coopération bilatérale dans plusieurs domaines et nous allons travailler là-dessus .

Donc pour moi, c’est l’occasion de rencontrer plusieurs chefs des États africains et qui aussi ont souhaité me rencontrer pour féliciter la RCA et encourager le peuple centrafricain à poursuivre dans la voie de la réconciliation.

Nous avons également rencontré ce matin avant de prendre l’avion le Président Idriss Deby du Tchad qui est présentement le Président en exercice de l’Union Africaine et particulièrement pour les relations bilatérales entre la RCA et le Tchad. Comme vous savez que la RCA et le Tchad sont des pays voisins et nous avons de très bonnes relations .Et, c’était l’occasion d’échanger sur les questions diplomatiques, sécuritaires et toutes les questions de développement économique de notre sous-région et c’était un moment important car c’était l’occasion de demander aussi conseil, d’échanger nos points de vue sur les problèmes qui se posent à nous.

Pour finir, nous avons rencontré le président Kagame du Rwanda qui a bien voulu courir au secours de la RCA avec la présence de du contingent rwandais dans la mission du maintien de la paix en RCA donc, c’était pour nous l’occasion de les remercier et jeter les bases d’une coopération bilatérale. C’est une très belle occasion et je pense que nous allons formaliser tout cela dans un futur très proche.

Nous avons rencontré aussi le président de la BAD avec qui nous avons parlé de notre relation bilatérale avec cette institution. Ce 27e sommet de l’Union Africaine est pour nous l’occasion de rencontrer plusieurs chefs des États pour parler de la question de la RCA puisque eux même sont intéressés par la situation en RCA parce qu’il n’y a pas seulement des mauvaises choses. Ils ont apprécié le peuple centrafricain dans sa volonté d’aller vers la démocratie et l’État de droit.

Voilà tout ce que je peux vous dire de ce sommet, je vous remercie.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués