NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: Ange Félix Patassé cloué au sol

Par Jeuneafrique.com - 04/04/2011

L'ancien président centrafricain a reçu pour la deuxième fois une interdiction de quitter la Centrafrique. Souffrant de diabète, il souhaite subir un contrôle médical à l’étranger

 

Il y a quelques jours l’ancien président Patassé s’est rendu à l’aéroport international Bangui M’poko, dans la capitale centrafricaine. Il souhaite quitter le pays depuis plusieurs jours déjà pour pouvoir passer des examens médicaux que les infrastructures sanitaires centrafricaines ne permettent pas de réaliser.Souffrant de diabète, Ange-Félix Patassé avait été admis dans une clinique de Bangui au début du mois de mars. Il était resté hospitalisé quatre jours. «Malheureusement le commissaire de l'aéroport nous a fait savoir qu'il n'a reçu aucune autorisation pour que le président Patassé puisse s'envoler pour ce contrôle sanitaire», a expliqué Guy-Simplice Kodégué, son porte-parole. Conformément à la procédure qui s’applique à un ancien chef d’État, une commission s’était réunie le 18 mars au ministère de la Santé et avait rendu un avis favorable. Selon Guy-Simplice Kodégué, l'ancien président burundais Pierre Buyoya s’est lui-même rendu mardi à la résidence d’Ange-Félix Patassé, pour lui confirmer que le président François Bozizé ne s'opposait pas à sa sortie du territoire. «Et pour nous, c'est quand même une parole d'un homme d'État. Et nous faisons foi à cela», ajoute le porte-parole.

 


© http://photos1.hi5.com
L'ancien président Ange-Félix Patassé
Un vol spécial affrété par Obiang annulé
Ce revirement n’est pas une première. L'ancien président avait déjà essuyé un refus le 22 mars alors qu’il prévoyait de prendre un vol spécial pour Malabo affrété par le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Selon une source proche du dossier, l’ambassadeur équato-guinéen à Bangui a attendu en vain l’approbation de la demande d’autorisation de survol du territoire centrafricain qu’il avait déposée auprès du ministre de la Défense, le président François Bozizé. Après cette première tentative de départ d’Ange-Félix Patassé, Fidèle Ngouandjika, porte-parole du gouvernement, avait nié toute obstruction. «Nous avons été informés que l'ex-président Patassé a entamé une démarche auprès du ministre de la Santé publique pour un déplacement en vue d'un contrôle sanitaire. Cette démarche est en cours et nous sommes surpris d'entendre çà et là que le pouvoir a interdit de sortie l'ancien président». Avant lui, d'autres opposants ont été empêchés de quitter le territoire: son propre porte-parole, mais aussi les opposants Me Nicolas Tiangaye, président de la Convention républicaine pour le progrès social (CRPS) et porte-parole d'une coalition de l'opposition ainsi que Jean-Michel Mandaba, secrétaire général du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC).

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués