NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Un Casque bleu sénégalais "abattu" à Bangui

Par AFP - 27/06/2016

Il a été tué vendredi dernier par "des individus armés non identifiés", a indiqué lundi la Minusca

 

Un Casque bleu sénégalais a été "abattu" vendredi dernier à Bangui par "des individus armés non identifiés", a indiqué lundi la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) qui fait face à un regain de violence dans la capitale.

"Alertés de l'incident, les Casques bleus de la Minusca, de concert avec les forces de sécurité intérieure, ont aussitôt organisé des recherches pour retrouver le corps de la victime à l'endroit présumé de l'incident", a indiqué la Minusca dans un communiqué.

Mais "la dépouille a été retrouvée à l'hôpital général de Bangui dans des circonstances non encore élucidées. Une enquête a été immédiatement ouverte", ajoute la mission de paix condamnant "cet acte ignoble et injustifié".

Jointe par l'AFP, une source au sein de la Minusca a indiqué que le soldat tué faisait partie du contingent sénégalais.

"Porter atteinte à la vie d'un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre", a indiqué dans le communiqué le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Centrafrique, Parfait Onanga-Anyanga, promettant que "tout sera mis en place" pour traduire les auteurs de ce meurtre en justice.

 


© SIPA
Un Casque bleu marocain de la Minusca avait été tué en avril dans le sud-est de la Centrafrique près de la RD Congo dans une attaque attribuée à l'Armée de résistance du seigneur (LRA), une guérilla ougandaise.

Ce nouveau meurtre intervient dans un contexte de regain de violences sans précédent depuis l'élection du président Faustin-Archange Touadéra en février dernier.

La semaine dernière, les Casques bleus (quelque 12.000 au total en Centrafrique) ont mené "une opération militaire" dans l'enclave musulmane du PK5. Dans ce quartier, des policiers centrafricains ont été retenus en otage pendant plusieurs jours par des groupes d'auto-défense.

"Durant l’opération, les Casques bleus ont essuyé des coups de feu et ont riposté à l’attaque. Au moins trois assaillants ont été tués et trois autres arrêtés. Un soldat de la paix a aussi été blessé par une grenade", avait indiqué la Minusca.

La Centrafrique a sombré dans le chaos après le renversement du président François Bozizé en mars 2013 par la Séléka, coalition hétéroclite de plusieurs groupes armés alliés de circonstance.

Pour mettre un terme aux tueries intercommunautaires entre ex-rebelles Séléka, essentiellement musulmans, et milices majoritairement chrétiennes anti-Balaka, la France était intervenue militairement à partir de la fin 2013 dans son ex-colonie avec l'opération Sangaris, aujourd'hui relayée par la Minusca.
 
MOTS CLES :  Minusca   Casque Bleu   Bangui 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

L'épicentre de souffrance du peuple centrafricain....

Par Sorokaté

28/06/2016 01:23

ACCUEIL
QUI SOMMES NOUS?
CONTACT
CENTRAFRIQUE LIBRE
MONDEECONOMIEPOLITIQUESOCIÉTÉSANGO TI MAKARAPOINT DE VUELES GENSSPORTEDITO
JULIAN ASSANGE DÉCLARE: « FRANÇOIS HOLLANDE A SEMÉ LA DÉSOLATION EN CENTRAFRIQUE
Publié par CENTRAFRIQUE LIBRE le 27 juin 2016
Julian Assange déclare : « François Hollande a semé la désolation en Centrafrique avec la guerre qu’il a perpétrée et exécutée avec toutes ses conséquences »

D’après Julian Assange, à la tête de WikiLeaks, il déclare avoir assez de preuves pour traduire François Hollande en justice. Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange n’apprécie guère François Hollande.

« WikiLeaks a une grande année devant lui », a-t-il déclaré à Robert Peston, présentateur du programme « Peston on Sunday », dans une vidéo filmée à l’ambassade d’Équateur à Londres où Julian Assange vit depuis 2012 à l’abri de la persécution internationale. D’après Julian Assange les archives de WikiLeaks disposent de 30 000 messages envoyés et reçus par l’ancien secrétaire de Hollande sur sa messagerie privée de 2012 à 2015.

image: http://www.centrafriqueledefi.com/medias/images/julian-assange.jpg
Julian assangeRévélation de 135 documents secrets https://payhip.com/b/z8CU

“Nous avons des révélations à venir qui concernent Hollande, des messages électroniques qui attendent leur publication, François Hollande a semé la désolation en Centrafrique avec la guerre qu’il a perpétrée et exécutée avec toutes ses conséquences. Et comme ça ne finit pas il a fait pousser sur le terrain sa fameuse mission SANGARIS avec le noble mandat de mettre les armes de guerre à disposition des communautés musulmanes et chrétiennes pour faire couler le sang des pauvres enfants du Centrafrique”, avait annoncé auparavant Julian Assange, cité par le quotidien britannique The Guardian, célèbre quotidien britannique.

A suivre…

Le 26 juin 2016

A quoi sert la justice centrafricaine

Par Dambéti

01/07/2016 18:50

il y a des jours ou je me pose la question de savoir, pourquoi notre Centrafrique à sombrer de la sorte. Il suffit de regarder ailleurs, chez tous nos voisins d'Afrique,on évolue, on fait des projets à long terme, l'administration fonctionne dans tous les sens du terme. Mais chez-nous, oui il est vrai que Dieu à quitter la Centrafrique.Malgré nos prière, jeûne et acte de miséricorde, tout se déroule comme si ce pays est maudit.Le sujet du jour, la mort d'un policier Sénégalais de la minusca, c'est vrai il s'agit de la mort d'un homme, création de Dieu, à cette occasion je présente mes condoléances, a la famille du disparu.Enfin, quand est ce que nous allons cesser de présenter des condoléances et dénoncer la barbarie qui ne dit pas son nom,simplement par des mots, pouquoi s'en prendre à ceux qui ne sont là que pour nous aider.On pointe déjà du doigt, les anti- balaka, mais de grâce, y a t-il oui ou non une justice dans ce pays, afin d'ouvrir une enquête, sur quelles critères se base ceux qui accusent les anti-balaka,pardon, mais, je ne défend en aucun cas ses sbires,je veux simplement la vérité.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués