SOCIéTé  |    

Ngaoudaye: la ville attaquée par des ex-Séléka

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 15/06/2016

La ville de Ngaoudaye, une ville de l’extrême nord-ouest de la RCA a été attaquée ce matin par des éléments de l’ex-Séléka positionnés depuis quelques jours aux périphéries de la ville

 

Les ex-Séléka seraient entrés dans la ville très tôt ce matin à bord des motos. Selon le député de Ngaoudaye, Bernard Dillah, ces ex-Séléka se sont positionnés depuis quelques journées à l’entrée de la ville "c’est depuis une semaine que nous avons l’information de leur présence à quelques kilomètres de la ville. Ils projetaient d’attaquer, c’est ce qu’ils ont fait ce matin", a-t-il expliqué.

Bernard Dillah parle de dégâts énormes causés par les assaillants "les informations que j’ai font état de plusieurs maisons brulées. Ce sont les ex-Séléka qui contrôlent la ville au moment où je vous parle. Il y avait un petit effectif de gendarmes mais que peuvent-ils faire face aux renforts qui sont venus de Kabo, Paoua et autres ? La population est en débandade", a précisé l’honorable.

 


© Droits réservés
Il est difficile d’entrer en contact avec les habitants de Ngaoudaye faute de réseau. Selon un humanitaire joint à Paoua, les réseaux téléphoniques de Ngaoudaye auraient été coupés par les assaillants. Difficile d’avoir une idée précise sur la situation réelle de la ville.

Une source proche du ministre de la sécurité publique a confié au RJDH qu’une équipe de gendarmes a été dépêchée dans cette ville, il y a quelques jours. Cette source dit n’être pas en mesure en ce moment de confirmer cette information. Le ministre de la Sécurité publique n’a pas été joignable de la journée pour donner des précisions. De sources indépendantes, les ex-Séléka menacent depuis deux semaines d’entrer dans la ville de Ngaoudaye. Une première tentative a été repoussé, la semaine dernière par un groupe de jeunes auto-défenses de la ville.
 
MOTS CLES :  Attaque Armée   Bangui   Centrafrique   Ngaoundaye   Rca   Séléka 

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

C'est une manipulation de la France sangaris... pour mettre le gouvernement actuel au pas.

Par Sorokaté

17/06/2016 08:08

Tout le monde sait que la seleka est une créature de la France, alors je ne suis pas étonné quant à ce que fait toujours la seleka .
Si le mandat de l'ONU à la France sangaris était de mette hors d'État de nuire tout groupe armée non conventionnel sur Tout le territoire centrafricain. Cependant que constatons nous ?
Tantôt des seleka sont délocalisés, réorganisés, certains de leurs chefs criminels sont sous mandat de la cpi,tantot ils interdits de voyager ça et là.. blablabla
Le grand criminel Nouredine Adam est libre sillonne tout le nord tchado centrafricain....
Le président Français annonce la fin de sangaris et voilà que les seleka ont refait surface juste pour mettre le nouveau gouvernement au dictat neocolonialiste français.
On connait Tout...
Qui me dira le contraire ? Quel est le bilan de la sangaris en Centrafrique ?
1 violer des mineurs et petites filles, pour des boites de conserves !
2 délocaliser les musulmans centrafricains vers les zones dites à pétrole...
3 coopérer avec les rébellions sur le sol centrafricain
4 empêcher tout pays crédibles à coopérer avec l'État centrafricain.
5 Occupation illégale voire neocolonialiste de notre aéroport par l'armée française.
Trop c'est trop.
La France doit comprendre que le peuple centrafricain à Tout compris ses manigances neocolonialiste en Centrafrique .
Le divorce est patant,il ne faut pas se voiler la face.
La Centrafrique appartient au peuple centrafricain, lâchez nous un peu ...
Depuis Boganda jusqu'à seleka toujours la France encore et encore mais lâchez nous un peu.
Le soleil apparaîtra le moment venu où le peuple centrafricain aura un vrai patriote à la tête du pays.
Laissons le temps au temps.
Sorokaté alias Domzan-bene.

A qui la faute

Par Dambéti

18/06/2016 19:12

On ne dira jamais assez de la Centrafrique, personnellement, je ne comprends pas pourquoi nous, centrafricains, ne comprenons pas que notre pays est devenu depuis bel lurette le paillasson de tous les énergumènes qu'ils peuvent exister sur la terre. Au lieu d'accuser la France et le monde entier, accusons ceux qui dirigent notre cher et beau pays. Pour moi, peut être que je me trompe, mais sans la France, notre Pays devais déjà être rayer de la carte de l'Afrique. Disons merci à la France, même si le résultat n'est pas escompté.Souvenons-nous de l'époque Bokassa, ou début Koligba, voyons-nous ce que nous voyons aujourd'hui,bref. Un chef de l'état à été élu démocratiquement, un gouvernement et l'assemblée nationale, mis en place, pourquoi sommes encore à constater qu'il y a dans ce pays deux états major, que les groupes armées continuent en toute impunité de se promener avec des armes. A quoi sert le ministre de la défense et de l'intérieure,sont-ils à la hauteur???pour moi, non, la récréation est terminé, dis le Président, agissons maintenant en chassant tous les étrangers qui viennent s'essuyer les pieds chez nous sans en être inquiéter.Il faut être ferme, et pourchassons tous les criminels, et bandits de grand chemin qui terrorisent nos parents. Pour finir comment se fait-il que la LRA, continue de tuer et kidnappé nos parents, quel rôle joue les états -unis et l'Ouganda chez-nous,personne ne leur demande des comptes, alors de grâce, soyons honnête envers nous même dans nos dire. Aujourd'hui on accuse la France, demain c'est ce même France qui paye nos fonctionnaire, suivez mon regard.

@ compatriote Dambeti....voyons les choses avec lucidité pour une analyse pointue...

Par Sorokaté

19/06/2016 12:16

Oui mon compatriote Dambeti, je vous ai lu avec beaucoup d'attentions or,il ressort que vous ignorez complètement l'histoire de notre pays la Rca.
D'abord, je salue votre auto critique relative note responsabilité nous en tant que centrafricains de ne pas prendre de décisionscourageuses et patriotiques allant de le sens de : "avant tout le centrafricain" comme dans d'autres pays africains.
Oui nous n'avons pas de vrais présidents patriotiques ils sont tous des marionnettes.

Compatriote Dambeti, aviez vous pris un petit temps de faire une rétrospective sur notre relation bilatérale avec la France depuis la colonisation jusqu'aujourd'hui ?
Le savez-vous que notre pays est dit pré carré français ? qu'est ce que cela veut dire ?
Combien de coup d'État notre pays à connu?et dites moi comment devient t-on président en Centrafrique si la France quai-dorsay n'est pas en symbiose avec...?
Compatriote Dambeti vous évoquez la question de la LRA de Joseph kony en Centrafrique comprenez que c'est un double jeu des USA bref.
Il y'a tellement de choses très raffinées qui se passent en centrafrique auxquelles il faut être nanti d'un sens de discernement aiguë pour comprendre.
Compatriote Dambeti connaissez-vous le porte parole de la selekamania monsieur Éric dit Massi ? Si aujourd'hui mbemba et gbagbo sont poursuivis à la CPI et pourquoi pas ce dernier?
Nouredine, djaras, Dondoja,nguendet organisateur de marche de soutien au coup d'État par la seleka tous dont libres....!!!
Je relève également dans votre analyse des accusations à l'encontre du nouveau chef d'État centrafricain et de don gouvernement selon vous semble impuissants , mais aviez oublié que notre pays est sous l'embargo d'armes ?
Le savez-vous quel pays européen a décidé de mettre notre pays sous cet embargo?
Cher compatriote Dambeti, moi Sorokaté je n'ai rien contre la France mais je déteste sa politique vis à vis de mon pays.
La France reste notre cause de misere.
Je vous rappelle qu'en politique les moyens donnent un sens aux promesses électorales, le président qui n'a pas les moyens devient automatiquement virtuel et c'est sur cette corde que tire la France .
Comprenez moi, suivez aussi mon analyse sur le fond pas la forme.
Centrafricainemt.
Sorokaté alias Domzan-bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués