SOCIéTé  |    

L’association des Jeunes de Bimbo pour une école propre

Par Pacôme Paba - 22/03/2011

Le président de l’association, M. Magloire Dobian-Moytati, lance un vibrant appel aux autorités de la commune de Bégoua et leur députée

 

Une association regroupant la jeunesse de la commune de Bimbo dénommée «Association des jeunes de Bimbo 2 pour le changement», avait effectué des travaux de nettoyage au sein de l’école Bégoua afin de rendre les locaux de cette école propre. Aujourd’hui, d’aucuns pensent que les jeunes sans emplois sont nécessairement ceux qui font grossir l’effectif des bandits de grand chemin et des malfrats à Bangui et en République Centrafricaine. Cependant, certains jeunes consciencieux nous prouvent le contraire en prenant des initiatives appréciables et parfois non lucratives, pour la simple raison qu’ils sont des patriotes. De nombreux établissements scolaires publics et parfois privés, se versent dans l’insalubrité à si bien que les élèves qui vont dans ces établissements pour étudier, sont confrontés généralement à des problèmes sanitaires qui rendent la vie difficile aux parents qui ne s’en attendaient pas. L’école mixte de Bégoua, située dans la commune de Bégoua à la sortie nord de la capitale banguissoise, fait partie des établissements où l’insalubrité s’est imposée.

 


© google-images.fr
Des élèves dans une école de Haïti
La jeune association des jeunes pour le changement de la localité, dirigée par Magloire Dobian-Moytati, s’était jetée à l’eau afin de mettre de la propreté dans l’enceinte dudit établissement Armés de balais, de pelles, de brouettes, de faucilles, etc., ces jeunes ont pris d’assaut l’école Bégoua. En un clin d’œil, l’enceinte de l’établissement était épargnée des saletés de tout genre. Cette initiative prise par cette jeunesse, est à apprécier car les jeunes ont abandonné leurs différentes activités pour aider une institution chargée d’éduquer et d’enseigner des enfants. Et pourtant, cette jeune association reste jusqu’aujourd’hui sans soutien moral, matériel ou financier. Selon certains d’entre eux, c’est un sacrifice pur et simple car il s’agit de l’avenir de toute une Nation. Le président de l’association, M. Magloire Dobian-Moytati, lance un vibrant appel aux autorités de la commune de Bégoua et leur députée ainsi que touts personnes de bonne foi, de les soutenir afin d’en faire plus car beaucoup reste encore à faire selon ce dernier. Désormais, la balle est dans le camp des personnes à l’endroit desquelles cet appel est lancé car on dit généralement que la jeunesse centrafricaine est composée pour la plupart que des fainéants, et pourtant!

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués