NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

UA: Les défis d’un anniversaire

Par Journaldebangui.com, source Guineeconakry.info - 25/05/2016

C’est en 2002 que naît l’Union Africaine sur les cendres de l’Organisation de l’Unité Africaine créée en 1963. Cette histoire s’écrit donc en deux phases fondamentales, marquant son évolution

 

Depuis qu’elle existe comme organisation ou commission, l’institution engendrée par le besoin d’union, pour ensemble, et dans l’unité, développer le continent, l’OUA et l’UA ont été en permanence confrontées aux questions de paix, de sécurité, de développement.

Les défis demeurent

En ce 53ème anniversaire, un regard dans le rétroviseur de l’histoire, permet de voir que face aux six défis majeurs identifiés l’année dernière au cours de la 24ème session ordinaire de l’Union africaine, à Addis-Abeba en Ethiopie, beaucoup reste à faire. Pour rappel, il s’agit de l’extrémisme islamiste avec Boko Haram, de la crise au Soudan Sud, de la Lybie, du terrorisme en général, de la Centrafrique et de l’épidémie à virus Ebola.

Grâce aux efforts internes des pays concernés et à la solidarité de la communauté internationale, certaines situations ont été ou sont en voie d’aplanissement. Il en est ainsi d’Ebola qui, malgré quelques poches spontanées de résurgence, est pratiquement sous contrôle, avec même un vaccin-candidat très efficace ! La Centrafrique est désormais engagée sur la voie de la démocratie, après une transition bancale mais, des élections quasi transparentes qui donnent espoir. Depuis l’avènement de Muhammadu Buhari au Nigéria et la communautarisation de la riposte, Boko Haram, sous-fifre de Daesh en Afrique de l’Ouest, est aux abois, malgré ses soubresauts incendiaires.

 


© Droits réservés
Quant aux autres défis que sont le cas de la Libye en déliquescence, le Soudan du Sud aux crises récurrentes et le terrorisme envahissant, ils demeurent des préoccupations de premier ordre qui exigent la conjugaison des efforts de tous pour mettre fin aux crimes gratuits, aux populations déplacées ou réfugiées, avec les corollaires des agressions déclinées en viols, vols, rapts, kamikazes et attentats-suicides et autres violations des droits de l’homme.

Appel à la solidarité

L’Afrique à elle seule, ne pourra jamais relever ces défis, car ses ambitions sont grandes et ses moyens dérisoires. Elle a besoin de toutes les organisations sœurs en Europe, en Amérique, en Asie, En Océanie, etc. Avec un budget annuel qui tourne autour de 250 millions de dollars américains, des moyens humains inadaptés et souvent mal gérés, de faibles capacités techniques et administratives et la question majeure du gouvernement de l’Union, le chantier de l’édification africaine est immense. Des paysans aux présidents, chacun peut un peu.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués