NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Hausse des violences en RCA (Minusca)

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 19/05/2016

Le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro a déclaré lors de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi, la hausse des violences dans le pays. 30 cas enregistrés la semaine dernière

 

Vladimir Monteiro annoncé la documentation de plus de trente violations des droits de l’Homme la semaine dernière, "la Minusca a pu vérifier et documenter 36 violations et abus des droits de l’Homme, avec au moins 77 victimes dont 7 femmes et 6 mineurs à Bangui et à l’Intérieur du pays. Il s’agit d’une hausse par rapport à la semaine précédente. Des sources concordantes, il ressort que les auteurs présumés sont les ex-Séléka de l’UPC, du FRPC mais aussi des agents de la police", a-t-il fait savoir.

Le lieutenant Konseiga Salafou, porte-parole de la police de la Minusca a fait le point de la situation dans l’arrière-pays en ces termes "relativement calme à Bangui, la situation sécuritaire a connu une vive tension entre les groupes armés à Ndélé, les incursions d’hommes armés à Bossangoa avec l’incendie du village Bossoukpa. A Kaga-Bandoro, les conflits entre éleveurs et agriculteurs ont fait huit morts et 4 blessés. Nous avons enregistré un cas d’enlèvement, deux cas de séquestration, un corps retrouvé, un blessé par balle, quatre cas de viols sur mineur, une attaque à main armée, deux braquages. Nous avons saisi environ 2kg de cannabis et une grenade".

 


© AFP
Cependant, Vladimir Monteiro est revenu sur le programme de réduction de la violence qui selon lui va aider à minimiser ces cas "les opérations de profilage se poursuivent à Bangui et ses environs. 893 ex-combattants ont été enregistrés. Ce vendredi, au village Sékia, nous allons enregistrer au moins 500 ex-combattants. A Paoua, le MPC et la RJ ont accepté de respecter le désarmement pour prendre part au programme de réduction des violences", a relevé Vladimir Monteiro.

Plusieurs groupes armés ont fait parlés d’eux depuis la mise en place du gouvernement dans lequel le nouveau président n’a pas souhaité appeler les leaders de ces groupes.
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Ddrr   Groupes Armés   Minusca   Rca 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués