NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: les députés instaurent des Commissions parlementaires

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 18/05/2016

Les huit commissions parlementaires sont constituées depuis le lundi 16 mai 2016. Chacune des commissions est composée d’au moins quinze députés

 

Il s’agit des commissions Affaires Etrangères, Défense et Sécurité ; Lois et Affaires Administratives ; l’Economie, Finances et Plan ; Education, Santé, Affaires Sociales, Arts et Culture ; Ressources Naturelles et Environnement ; l’Equipement et Communication et Population Genre et Développement, Droits de l’Homme, Droit International Humanitaire.

La commission Affaires Etrangères est présidée par Emilie Béatrice Epaye qui est secondée par l’Honorable Sonny Bayonne Kool. Le rapporteur de cette commission est le député Dilllah Bernard.

Le député Thierry Georges Vackat préside la Défense et Sécurité. Il a pour vice-président le député Haroun-Chef et pour rapporteur Joël Moïdamse.

La commission Lois et Affaires Administratives est présidée par le député Ngon-Baba Laurent dont le vice-président est le député Rolland Achille BangueBetangaï et le rapporteur Denis Modemade.

Les députés Martin Ziguele, Fidèle Kabral-Yangassengue et Djeme Dieudonné sont respectivement président, vice-président et rapporteurs de la commission Economie, Finances et Plan.

 


© Droits réservés
L’Education, Santé, Affaires Sociales, Arts et Culture, est présidée par l’honorable Ernest Mizedio secondée par le député Gomina-Pampali et Heureux Maxime Ngaredo comme rapporteur.

Le député Jean Michel Mandaba préside la commission Production, Ressources Naturelles et Environnement. Le vice-président est Maturin Massikini et le rapporteur le député Service Jean Paul Tezawa.

La Commission Equipement et Communication est gérée par les honorables Emmanuel Mamia Benjamin Kaïgama et Martin Bounguenze respectivement président, vice-président et rapporteur.

La commission Population, Genre et Développement, Droits de l’Homme, Droit International Humanitaire est présidée par Rachel Ninga Wong-Mallo. Le vice-président et le rapporteur de cette commission sont respectivement Jean Claude Komia-Sambia et Etienne Godena.

Deux députés du MLPC font partie des huit présidents de commission. Deux indépendants sont aussi présidents tandis que l’URCA, le PAD, le PGD et le KNK ont chacun un député président de Commission.
 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

OU SONT LES DETRACTEURS DU GRAND PRESIDENT F.BOZIZE?

Par AMIRAL AKOUNA MATATA

18/05/2016 19:44

CHERS COMPATRIOTES,
La BOZIZIE gangne du terrain.Apres avoir perdu le POUVOIR depuis 3 ans nous voilà de retour et cette fois ci on ne lachera rien.On va se battre pour conserver le pouvour durant des années.Que cela soit clair pour tous les TOCARDS qui veulent nous emmerder.

Où sont les DETRACTEURS du GRAND PRESIDENT F.BOZIZE quil'insultaient?
Olivier Mbila,Sanzé,Samaley,Jean Luc Biondé,USA,Nzara ti téné etc... etc....Sont ils morts suite aux évenements de 2013? Paix à leur ame.

Pendant 3 ans le POUVOIR et l'HONNEUR m'ont manqué.J'adore le pouvoir et l'honneur.J'ai été privé de tout à cause des CRIMINELS et ASSASSINS de la SELEKA.Aujourdhui j'ai retrouvé ma place de DIGNITAIRE dans la BOURGEOISIE CENTRAFRICAINE.C'est une fierté .J'ai gagné cette place à la force de poignée.
Que certains JALOUX me traitent de VAUTOURS ou CORBEAU,ce n'est pas mon probleme.
Les CHIENS ABOIENT LA CRAVANE PASSE.Je suis au POUVOIR pour mes COMPATRIOTES et surtout améliorer leurs conditions de vie.C'est l'OBJECTIF que s'est fixé le JEUNE PRESIDENT TOUADERA car son nom symbolise l'union du peuple Centrafricain sans distinction d'ethnies.TOUADERA veut dire la MAISON FAMILIALE.

J'aime les ceremonies officielles,surtout marcher au rythme de la musique militaire.
C'est un plaisir quand les badeaux venus pour la circonstance crient mon nom.Sans oublier le vent du Nord qui souffle sur ma cravatte en soie qui fait :"paye paye paye".

En définitive,je voudrais simplement dire aux DETRACTEURS du JEUNE PRESIDENT que nous sommes au POUVOIR pour longtemps.
Et un GRAND MERCI à la FRANCE et à son PEUPLE qui nous ont aidé à chasser du POUVOIR des ENERGUMENES sans DENTS et BUVEURS DU SANG la SELEKA.

QUE DIEU BENISSE LE JEUNE PRESIDENT TOUADERA ET LA CENTRAFRIQUE.


AMIRAL AKOUNA MATATA
EXPERT EN STRATEGIE GEOPOLITIQUE.
CONSEILLER A LA PRESIDENCE.
ANCIEN PROFESSEUR A L'ECOLE DE GUERRE ECONOMIQUE DE CHICAGO
CONSULTANT TENDANCE.

Nous n'avons pas fait assez

Par Chevalier Johan

18/05/2016 21:00

Amiral.

C'est un français de France qui vous répond.
Ancien militaire, j'ai pu discuter avec des jeunes soldats français qui ont aidé votre pays; Ils se plaignaient de ne pas avoir assez de moyen pour remplir leur mission et voient qu'ils partent bien trop tot.
Ils regretaient de ne pas plus chasser les seleka, mais malheureusement nous avons un gouvernement en France qui ne sert ni les intérets de la France ni ceux de nos amis africains.
Je souhaite que les français aient la sagesse d'en chager aux prochaines élections.
Il est évident que la coopération entre nos pays devrait être plus forte.
En échange de vos minerais, la France devrait construire des écoles pour tous les enfants du centreafrique et les faire fonctionner, payer les instituteurs et les institutrices, armer et aider la police et la gendarmerie centrafricaine pour que les enfants puissent aller à l'école en sécurité, etc.

Si nous pratiquons cet échange pendant 12 ou 15 ans, votre pays se développera à grande vitesse, et nous pourrons alimenter notre technologie.


La France a fait plonger notre pays dans un gouffre en 2013

Par bea ngouyombo

19/05/2016 02:51

Merci a vous, Chevalier Johan, de reconnaitre la responsabilite de la France de Hollande et de Sarkozi dans la descente de la RCA dans l`enfer. Sans l`aide de la France, les Seleka nàuraient jamais pu arriver a Bangui. Je parle de la France car cèst le peuple francais qui a laisse Hollande faire. Le peuple centrafricain se souvient enco9re du temps ou certains ex-leaders socialistes etex-officiers se bousculaient a Bangui pour4 offrir leurs services au pouvoir de Ndjotodia et ses troupes Seleka en ce qui concernait la vente des armes et des renseignements. Que des elements de Sangari vous aient parle de leur regret, cèst insultant etant donne le traitemement que certains ont inflige aux enfants etr autres mineurs dont ils ont venus proteger. Je me demande si les troupes francaises ont vraiment voulu liberer notre pays de ce cadeau empoisonne de Seleka que F. Hollande a aider a prendre le pouvoir. La France avec ses services de renseigmenents bien avances etait au courant de lìntention de Ndjotodia et de Seleka de creer sa rep islamique au coeur de l`Afrique. Donc ce plan ne pouvait en tout cas se faire sans detruire les institutions republicaines en place. La France avait accuse le president Bozize de violer les droits de l`homme,mais voyez ce qui se passe partout en Afrique, particulierement en Afrique Centrale. Que dit la France de ce que fait le president Deby au Tchad par exemple. Le peuple francais doit savoir quìl est lie a nous sur presque les plans culturel et historique. Donc nous aider a sortir a sortir du sous-developpment ne peut quàider la France. Si le peuple francais continue a laisser ses dirigeants faire ce quìls veulent en Afrique, il finira un jour par perdre. Le monde evolue. Beaucoup d`Africains se souviennent bien de la declaration de De Gaule quùn pays n`a pas d`amis mais d`ìnterets.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués