SOCIéTé  |    

Belgiques: la conseillère juridique de l’ambassade de Centrafrique retrouvée morte

Par lalibre.be - 12/05/2016

La diplomate de 38 ans - Rébecca Rachel Andé - a été retrouvée inanimée, comme son compagnon, vendredi soir, dans la résidence de l’ambassade

 

Une instruction judiciaire a été ouverte pour faire toute la lumière sur les circonstances qui entourent le décès de la conseillère juridique de l’ambassade de Centrafrique à Bruxelles, annonce La DH. La diplomate de 38 ans - Rébecca Rachel Andé - a été retrouvée inanimée, comme son compagnon, vendredi soir, dans la résidence de l’ambassade située au numéro 101 de l’avenue de Meysse, à Laeken.

Les services de secours n’ont rien pu faire pour elle. Son compagnon - Bonaventure Crépin Mbounou - a quant à lui pu être réanimé. Il est aujourd’hui tiré d’affaire. Ce sont d’autres membres du personnel de l’ambassade logeant sur place qui ont réalisé la macabre découverte. Ils ont dû défoncer la porte - qui était fermée de l’intérieur - pour pénétrer dans la chambre du couple. Les deux corps nus gisaient sur le lit. À proximité se trouvait un barbecue au charbon de bois qui était alors éteint.

D’après les premiers éléments de l’enquête, tous deux auraient été victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Après avoir fait un barbecue dans leur chambre. Soit pour cuire de la nourriture, soit pour chauffer la pièce. "Il y avait un problème au niveau du deuxième étage qui a fait qu’ils n’avaient pas d’électricité ce jour-là. Est-ce qu’il faisait froid? Est-ce qu’ils ont amené le barbecue dans la chambre pour se chauffer? Nous nous perdons en conjectures, en hypothèses et thèses", explique à la DH l’ambassadeur de la République Centrafricaine, Daniel Emery Dede, qui attend encore qu’on lui communique les résultats de l’autopsie de la victime pour y voir plus clair.

 


© Droits réservés
"J’avais demandé en son temps à notre gouvernement de transition en Centrafrique les 350.000 € nécessaires pour pouvoir réhabiliter cette résidence. J’avais reparlé de ce dossier le 30 mars dernier à notre nouveau chef d’État. Des solutions devaient être trouvées, mais on ne peut pas présager des drames qui arrivent. Ces diplomates logeaient provisoirement sur place en attendant d’avoir les moyens de prendre leur appartement. (…) La faute reviendra toujours à notre pays, le gouvernement belge n’a aucune responsabilité dans cette affaire."

Et l’ambassadeur centrafricain de conclure: "J’ai rencontré les autorités belges avec qui j’ai eu une discussion empreinte de politesse, mais aussi de fermeté. Elles ont attiré mon attention pour que je transmette un message au gouvernement centrafricain qui est le suivant : lorsqu’on n’a pas les moyens de nous occuper de nos diplomates, ce n’est pas la peine d’en envoyer. C’est du langage diplomatique pour regretter ce qu’il s’est passé et une manière de nous dire aussi qu’il est temps de réhabiliter cette résidence."
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A SON EXCELLENCE Mr GBEZERA BRIA,AMBASSADEUR DE CENTRAFRIQUE A PARIS

Par AMIRAL AKOUNA MATATA

13/05/2016 16:43

Tres cher EXCELLENCE ET "SOKAYE"

Toutes mes FELICITATIONS pour votre nomination à ce poste d'AMBASSADEUR dans un GRAND PAYS comme la France où l'expérience des Diplomates refletent la capacité de leur compétence.Vous faites partie des hommes et femmes Centrafricains qui ont joué un role important pour la Diplomatie de la Centrafrique à l'étranger.

Vous etes le FER de LANCE de cette Diplomatie Centrafricaine.
Qu'en deplaise à vos détracteurs de mon soutien au travail que vous avez accompli depuis des années,vous restez pour notre pays la REP.CENTRAFRICAINE un tres tres GRAND DIPLOMATE.

Merci "SOKAYE" Comme je vous l'ai toujours dit,nous avons beaucoup parlé de vous avec mon FRERE et FEU MAITRE GOUNGAYE NGANATOUWA WANFYO.

Bonne chance dans vos nouvelles fonctions.

AMIRAL AKOUNA MATATA.
EXPERT EN STRATEGIE GEOPOLITIQUE.
CONSEILLER A LA PRESIDENCE.
ANCIEN PROFESSEUR A L'ECOLE ECONOMIQUE DE CHICAGO.
CONSULTANT TENDANCE.

Le corbeau et le renard .... Un traquenard

Par Sorokaté

13/05/2016 23:19

Il était une fois un renard rusé et bien affamé, voyant le corbeau perché sur un arbre au bout du bec un bon fromage....
Ho seigneur, ho roi corbeau regardez combien vous êtes beau!!! Je m'incline devant votre charme angélique dans votre beau costume blanc noire...
Sir corbeau daignez me dire seulement bonjour avec votre mélodieuse voix....
Pouf...le nenard par la ruse s'est régalé avec le fromage du corbeau...
Tout comme un griot, un orateur, un flatteur, un loubard, un maourou, un , un démarcheur, homme à tout faire....
Ho grand président, ho jeune président, ho excellent ambassadeur hors pair patati patata...

Tous les masques sont tombés.
La mangeacratie quand tu nous tiens ?
On vous connait.

Chuuuttt... Cela me rappelle une chanson de makembé " Elle arrive "
Sans oublier " ngado " chasson de tropical.
Sorokaté alias Domzan-bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués