NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

UA: La CPI accusée de racisme

Par source: AFP - 11/10/2013

Les dirigeants africains discutent de leur éventuel retrait ou non de l'institution à Addis-Abeba


 

Article UA: La CPI accusée de racisme
Nombre de messages: 39
Pages: 1  2 


Rattrapés par le besoin de la JUSTICE!!!

Par Sara Didiri

11/10/2013 14:14

Bravo ! L'imputnité aura encore une longue vie devant elle en Afrique. Ils s'en foutent du sort de la population, ces pseudo hommes d'Etat africain. Ils peuvent utiliser tous les moyens pour parvenir à leurs fins, tuant, massacrant les modestes citoyens sans état d'âmes.

Qui rendra justice à ces pauvres innocents, à leurs fils et filles qui le coeur meurtris attendent que ces criminels répondent de leurs actes. S'il est vrai que la CPI se laisse instrumentaliser, comme d'ailleurs eux instrumentalisent la justice de leur pays, aux ordres pour blanchir, couvrir et laisser leurs protégés en toute impunité se la couler douce, la solution que ces chefs d'Etat préconisent est loin d'être la bonne.

Qu'adviendra-t-il de tous ces cas que connait la RCA en ce moment. Dira-t-on que la CPI qui d'ailleurs trainent à s'auto saisir sur le cas de la RCA, s'en prend injustement à Djotodia, à ces généraux en carton de Nouredine, Moussa... des véritables criminels de guerre et génocidaires? Quelle juridiction rendra jsutice à la mémoire et aux familles de toutes ces personnes tuées en ce moment en RCA à coup de machette, comme au Rwanda du temps de génécide, violées, brulées vives... sur ordre de Djotodia et la complicité des psaudo ministers? Qui fera éclater la vérité sur les auteurs intellectuels des tueries et destructions à grande échelles en RCA par les bandits/criminels tchadiens soutenus par les Fomac tchadiens et soudanais?

Si la CPI est une institution raciste les chefs d'Etat africains qui ont les mains pleines de sang de leur compatriotes sont très mal placés pour la décrier. Qu'ils demandent à l'armée de leurs victimes si elle partage cette décision qu'ils veulent prendre.

Corriger les erreurs de la CPI et répondez de vos actes messieurs les présidents! Nous demandons que justice soit faite chez, vous vous en foutez, aujourd'huii que vous êtes concernés par plus fort que vous criez à l'injustice! Honte à vous

Motion de soutien à la décision de l'UA de quitter cette Cour de Prédateurs Internationaux appelée abusivement CPI

Par Nomzamo

11/10/2013 17:28

Il n'y a pas pire qu'aveugles que celui qui ne veut pas voir. La Cour des Prédateurs Internationaux est une cour impériale, occidentales qui ne juge que les Africains et quelques Serbes par hypocrisie et pour faire bonne figure.

Le jour où cette cour des Prédateurs Internationaux jugera les Chirac, Sarkozy, Bush, Blair, Obama, hollande, bébé Cameron etc pour les tous crimes à travers le monde, je lui accorderai une once de crédibilité.
Il faut être faible d'esprit pour applaudir cette cour criminelle occidentale.

Laurent GBAGBO, Président Ivoirien élu légalement par ses concitoyens transféré illégalement à la haye sur décision politique du CANCER france est là pour en témoigner.
Depuis juin 2013, la fatou besou machin, cette traitre que les blancs ont mis là pour faire de la figuration est incapable d'apporter des preuves pour son inculpation.Elle s'est même ridiculisée en voulant utiliser les images des crimes au Kenya pour le mettre sur le compte de Laurent GABAGBO. Les avocats de ce dernier ont ridiculisé cette merde qui se nomme "procureur".
Aux dernières, ces connards et criminels risquent de libérer Laurent GBAGBO mais demandent à ce que Laurent GBAGBO ne retourne pas en Côte d'Ivoire parce qu'il est très populaire et cela peut causer des troubles (SIC).
Est cela vous appelez "JUSTICE"?
Pour votre information, dernière nouvelle du dossier GBAGBO, un exemple typique de l'imposture occidentale qui utilise la CPI comme un instrument de domination du monde et non pas un instrument de justice. D'ailleurs qu'elle justice?

http://www.abidjantalk.com/forum/viewtopic.php?t=40793&postdays=0&postorder=asc&start=0

"Kofi Annan, ex-secrétaire général de l'ONU et président du Groupe ‘’The Elders’’ en visite en Côte d'Ivoire depuis 48 heures, animait hier une conférence de presse à l'Hôtel Ivoire Sofitel d'Abidjan Cocody. Concernant l'audience sur le verdict du procès du Président Laurent Gbagbo qui s'est tenue le 09 octobre dernier, c'est un véritable pavé dans la mare que cet allié du régime Ouattara a jeté. Pour lui, « si Gbagbo n'est pas coupable, il doit être liberé». Autrement dit, si la Cour pénale internationale décide que Laurent Gbagbo n'est pas coupable des accusations portées à son encontre, elle doit le libérer purement et simplement. Et cette décision de la CPI devra être acceptée par tout le monde, y compris le camp Ouattara. Venant d'un homme comme Kofi Annan, au cœur de grandes intrigues internationales ayant conduit au kidnapping du Président Gbagbo en son Palais le 11 avril 2011 par l'Onuci et la France, on comprend aisément que la libération de Laurent Gbagbo se précise de jour en jour. Et les informations selon lesquelles Kofi Annan serait venu en Côte d'Ivoire préparer le retour de ce dernier se confirment un peu plus.
Selon nos informations, ce revirement de l'ancien secrétaire général de l'ONU, ne serait pas du goût de son poulain Alassane Dramane Ouattara, qui a fait du maintien du Président Laurent Gbagbo à la CPI, la priorité de ses priorités. Une note secrète envoyée par le régime Ouattara à la CPI afin que Laurent Gbagbo ne soit pas libéré, vient d'être découverte par notre confrère « Aujourd'hui » (11/10).
A la question d'un confrère de savoir si la libération et le retour de Laurent Gbagbo étaient les conditions nécessaires pour une réconciliation véritable en Côte d 'Ivoire, le président des Elders a affirmé que cela était du seul ressort et de la seule responsabilité de la CPI. Mais selon lui, au cas où cette dernière décidait que Laurent Gbagbo n'était pas coupable, elle devrait le remettre en liberté. Voilà qui est clair comme de l'eau de roche.
Kofi Annan a toutefois invité les collaborateurs du Président Gbagbo à travailler avec le régime pour la réinstauration d'un État de droit, solide, et prospère en Côte d'Ivoire, car la réconciliation nationale était un processus un long qui devra impliquer tout le monde.
Selon lui, réconciliation nationale et justice sont étroitement liés. Il a donc plaidé pour la fin de la justice à sens unique ou justice des vainqueurs : ‘’tous ceux qui ont commis des crimes contre l’humanité doivent être traduits en Justice, de façon impartiale et sans complaisance’’, a martelé le président du groupe de sages Le Elders."

Et pourtant le CANCER france et ses médias laquais l'ont diaboliser et traiter de tous les noms pendant 10 ans. Ce CANCER a fait la guerre à la Côte d'Ivoire avec le cache sexe de l'ONU cet instrument occidental tuant plus 10 000 Ivoiriens pour installer une marionnette ouattra un burkinabé au pouvoir et piller les richesses ivoiriennes.

J'attends avec impatience de voir combien de marionnettes françaises dans les colonies francophones vont voter pour cette décision.

Oui à une Cour Pénal Africain (CPA) pour juger tous les crimes commis par les dictateurs Africains et leurs complices ou mandataires occidentaux.
Non à la Cour des Prédateurs Internationaux nommée CPI.

A bas la PROPAGANDE occidentale qui veut nous faire croire que la Cour des Prédateurs Internationaux n'est pas un instrument politique pour punir tel ou tel dirigeant Africain récalcitrant à leur dictat. Pendant ce temps, ces charognards occidentaux (français) en tête protègent les vrais dictateurs Africains qui oppriment leur peuple: deby, outtra, campaoré, sassou, bongo, eyadéma,hier bozizé et aujourd'hui doto machin avec toute la clique des islamo tchado-soudano.
N'est ce pas la france qui vient de bloquer les sanctions à l'ONU sur proposition de l'UA contre les responsables assassins séléka il y a 2 semaines?
De qui se moque t-on?

Il faut suivre l'actualité internationale et ne pas répéter bêtement la PROPAGANDE occidentale.

Erratum

Par Nomzamo

11/10/2013 17:35

Lire plutôt:

"N'est ce pas la france qui vient de bloquer à l'ONU la liste dressée par l'UA des responsables criminels sélékas que celle ci voulait voir être sanctionnés il y a 2 semaines?"

deux poids deux mesures

Par famoundjou

11/10/2013 18:50

les africains ont beaucoup de respects pour les institutions judiciaires comme la cpi mais elle est devenues un intrument politique et la FRANCE et la grande bretagne utilisent cette institution pour poursuivent les dirigeants africains qui jouent avec leur interets.les africains peuvent aussi mettrent en un tribunal comme la cpi.les guerres prennent leurs sources en occident et on utilise les acteurs en afrique mais apres ce sont les africains qui sont poursuivient,mais jamais les europeens?



les etats unies d,ameriques et d,autres pays puissants n,ont jamais ratifier,les traites de ROME,car ils ne veulent pas que leurs citoyens soient juger par un tribunal international.les africains et les ressortissants des pays de l,est, ex yougoslavie sont plein a etre juger par la CPI.LA FRANCE ET LA BELGIQUE sont deux pays responsables du genocide au RWANDA,mais aucun des citoyens de ces deux pays n,est poursuivit .la belgique a seulement a demander pardon,mais la france jamais.


la colonisation reste toujours un grand crime contre l,humanite,pourquoi ce tribunal ne juge pas ceux qui ont perpetrer ces horribles crimes?les francais qui ont beaucoup de bases militaires qu,ils utilisent pour renverser certains regimes en afrique et beaucoup de mercenaires francais ont renverser des regimes en afrique mais sont jamais inquiete,LE MERCENAIRE FRANCAIS DECEDE BOB DENARD est un exemple.bref,l,afrique se sent toujours humilier sur tout les plans,ils doivent prendrent leur responsabilite nos dirigeants.


le fils de l,ex premier ministre anglais decede MARGHARET TEACHER,vivant en afrque du sud a organiser un coup-etat militaire en GUINEE EQUATORIALE en engageant des mercenaires de beaucoup de pays europeens pour prendre le controle des grands reserves petrolieres de ce pays mais le coup a echouer,il se retrouve et vit paisiblement au etat-unie,bref,les africains doivent decider de leur avenir et chercher des solutions a l,africaine.ce tribunal peux avoir siege en asie vue l,histoire mouvemente et dramatique entre l,afrique et l,europe.





Que vient faire un ministre Français en Centrafrique? Les interêts Français sont ils menacés?

Par SOROKATE

11/10/2013 20:50

"La France n’intervient plus dans les affaires souveraines des états Africains, sauf si ses intérêts sont menacés" mais pourquoi monsieur FABIUS arrive à Bangui? quel genre de régime politique est en RCA? ce régime est -il légitime? où sont les mérites démocratiques de ce régime?

Ne soyons pas dupes ,mobilisons nous pour vomir la vérité à ce ministre Français monsieur FABIUS. SOROKATE Alias Domzan Bene.

un mal nécessaire

Par simpliste

11/10/2013 22:54

le CPI est un mal nécessaire pour l'Afrique.
l'impunité encourage les dirigeants africains à mépriser leur peuple.
ce sont les seules occasions pour les nations africaines de connaitre les vérités sur leurs pays.
en fait, pour moi, chaque homme d'état qui méprise son peuple, qui ne respecte pas la constitution de son pays, qui embrigade une foule dans sa folie meurtrière, qui prend le pouvoir par la force des armes et occasionnant de perte en vie humaine, doit rendre des comptes devant un tribunal, quel qu'il soit pour justifier de la nécessité de son initiative.
l'on peut penser que le CPI est une machine de persécution contre certains dirigeants africains, mais on peut constater que ceux ci n'ont aucun respect pour la terre de leurs ancêtres.
c'est tout à fait normal que ceux-ci rendent des comptes; ils doivent devenir enfin responsables afin d'assurer le bien être de leurs peuples respectifs.

100% D'ACCORD AVEC NOMZANO

Par abou

11/10/2013 23:31

LA CPI est la COUR DES PETITS INTRIGUANTS de la Communauté Internationale. Ouattara est au pouvoir, Gbagbo à la Haye, quelle justice internationale ? DJOTODIA non sanctioné grâce à la France. Deby, Sasous tous des criminels sont même glorifiés par la France, si les africains ne peuvent pas comprendre cela, il y a lieu de désespérer. Africains retenez que seule la lutte paie.

@ simpliste, halte à l'imposture et à l'hypcorisie occidentale

Par Nomzamo

12/10/2013 00:36

Soit la CPI s'applique à tout le monde, soit elle s'applique à personne. Dans le cas contraire c'est de l'enfumage, de l'escroquerie intellectuelle, de l'imposture.
J'attends que la CPI traduise vos dirigeants occidentaux criminels qui sèment la mort à travers la planète pour des intérêts bassement économiques
1- Rwanda (800 000 morts), les dirigeants français gauche-droite confondue puisque la france était en cohabitation n'ont pas été inquiétés.

2- Bush et blair pour la guerre en Irak sur des mensonges ayant fait à ce jour 1 000 000 de morts. Les attentats suicides sont devenus une banalité à cause de la vénalité, rapacité, vol et hold up des occidentaux affamés du pétrole,

3- Chirac pour le financement de la guerre civile au Congo-Brazza via sa branche armée Elf Congo devenue TOTAL ayant fait plus de 200 000 morts. Lors d'un déplacement à Luanda, l'ancien roi chirac répondait à un journaliste qui le questionnait au sujet de la guerre au Congo. Réponse digne d'un chef mafieux " hè hè hè, si vous voulez mon sentiment, sassou était l'homme de la situation" SIC,

4- Chirac a financé les mutineries en RCA à partir de 1996 en livrant des armes à l'ex général kolingba, combien de victimes et destructions de biens matériel et autres? Depuis cette france raciste et criminelle n'a pas fini de déstabiliser la RCA pour voler ses richesses,

5- Chirac a financé et armé la rébellion ivoirienne pendant 10 ans jusqu'à chasser Laurent GBAGBO du pouvoir en utilisant l'ONU comme cache sexe. Combien de victimes de 2002 à ce jour?
5- La guerre en Libye,
6- La guerre en Syrie,
7- La guerre en RCA via les marionnettes tchado-soudanais
Combien de victimes?
Avez-vous entendu la CPI ou l'ONU ouvrir leur gueule?
De qui se moque t-on?

Singuila ita Nomzamo Yè kodoro ti mo...

Par SOROKATE

12/10/2013 10:29

Mbi pika sako na ndô ti mo ita.
A ligbi zo oko ok na kodro lo, zo so a ké na kodro apè lo kanga yanga ti lo.

Lè ti a zi awè. Zo a bouba i apè.
A ki nzoni a ita ti béafrica kwè a dôh séssé na a zo ti porossô, aki gui ala si a bouba na i kodoro.

Na tâ pandé, a ZI-Dô(Guélé) a ki a zô so a vourou mè a léké ti zia na ndô ti kodoro ti na gnangu. I sara angué. A la oussé kwè a ki a zo ti koussala ti a vouroumè.

Gbôh a tè mo ,mô bâh kamba mô KPé...

Lôndo Beafricain Dô séssé na Gbâh.

Aucune erreur n'est permise.
Personne n'a le droit de trahir son pays par ce que sa région "natale" est oubliée par l'état centrafricain. Non c'est pas une raison de prendre les armes tuer aveuglement, s'accaparer du pouvoir pour rien démontrer.

Par la démocratie on peut arracher la confiance du peuple avec un programme sociétal convaincant et réalisable.

Comment la France peut-elle soutenir une rébellion alors qu'elle se dit pays de droits de l'HOMME?
Les accords de Libreville et autres n'ont pas désaltéré la vraie soif du pouvoir de la seleka malgré que certains étaient nommés ministres afin de prouver ce dont ils sont capables. Les voilà confrontés à la réalité,on ne peut que constater leur médiocrité.

Quand on aime son pays c'est inadmissible de soutenir la "seleka" ni par ce qu'on est musulman ou bien appartenir à l’ethnie de Djotodia.

La CPI,le TPI,ONU,FMI,UE,La France-Afrique et bien d'autres sont tous des instruments de pillages économiques" néocolonialisme".

Soyons vigilants, il nous faut des PRÉSIDENTS Africains Nationalistes serviteurs de leurs peuples et non de la volonté exautique.

En exemple: Blaise Compaoré, SASSOU, IDRISS DEBY, Ali BONGO, KABILLA fils, Alassane OUATARA, ABK du Mali ceux là sont des présidents auxiliaires aux institutions sus évoquées.

A moindre refus à l'endroit des néo colons ils perdent leurs fauteuils présidentiels ,obligation d’obéir aux doigts et à l'oeil.

Quand aux Centrafricains il faut qu'on arrive à surpasser le partisane,le clanisme, le confessionnalisme pour le PATRIOTISME. Tous ensemble avec des vrais démocrates nous pouvons barrer toutes les manies occidentales.

Centrafricainement,

SOROKATE Alias Domzan bene.


Sorokate merci de ta conclusion

Par simpliste

12/10/2013 11:45

mbi yeke na espoir mingui, ndali ti nge?

na ya ti chaos(desordre) la si fini ye ti ndjoni a yeke ga

donc l'épreuve catastrophiquement inqualifiable que nous vivons aujourd'hui, doit nous éveiller une fois pour toute au sens de la responsabilité et de la Solidarité: c'est pour ça que je m'associe à ta conclusion.
i doit ti za mbeni ouande a ga ti bouba i na kodro ti i encore pepe.
mais i doit ti guirissa pepe: tradition, na valeur ti solidarité so a kotara ti i a za na i.
a yeke tonga so si i peut ti resister na a envahisseur koue quelque soit ngangou ti ala.
notre drame actuel c'est la lutte du pot de terre contre le pot de fer, et cela doit nous obliger à être réalistes. ET ETRE REALISTE, CELA NE VEUT PAS DIRE QUE NOUS DEVRONS FERMER NOS GUEULES

Zia si Nzapa a bata i na kodoro ti i

Par SOROKATE

12/10/2013 12:06

Mes fiables salutations les plus Patriotiques à toi mon ita.
Nous avons intérêt de reprendre notre Souveraineté.
Centrafricainement.
SOROKATE Alias domzan bene.

@ simpliste

Par Nomzamo

12/10/2013 14:20

La prise de conscience passe par la dénonciation et non par l'appui à une organisation criminelle telle que la CPI qui est une émanation de l'ONU, laquelle oONU est utilisée comme cache sexe par la france pour faire la guerre hier à la Côte d'Ivoire et aujourd'hui la RCA.

Il faut arrêter de louvoyer et prendre son courage à deux mains et d'appeler un chat, un chat.
Les arabes ont raison d'utiliser la violence pour répondre à ces barbares.
Assez des crimes occidentaux en Afrique et en RCA depuis les fameuses indépendances papier.

Un Africain qui dit que "la CPI est un mal nécessaire à l'Afrique", c'est qu'il n'a rien compris au scénario ni au film qui se joue en Afrique.

Cela me fait penser à un certain ziguélé, cet autre traitre lorsqu'il déclarait tout sourire que "les sélékas sont un mal nécessaire pour la RCA" (SIC).

mon cher Nomzamo

Par simpliste

13/10/2013 16:15

les arabes sont des barbares et c'es pas un bon exemple pour nous; rien qu'à observer depuis l'Indonésie jusqu'à la Tunisie c'est de la merde, pas de stabilité et ça depuis des lustres.
nos traditions sont différentes des leurs, et tant que nous ne nous référons aux sagesse de nos ancêtres, ça sera difficile pour nous de nous en sortir de cette abomination de ces injustices.
tu ne rends pas hommage à tes ancêtres en agissant comme tu veux faire: ils ont déjà à survécus à la persécution des barbares esclavagistes arabes; ils ont survécus à la sournoise période de la colonisation pour nous permettre d'exister; il y a eu aussi les périodes des différents régimes arrogants, mafieux et dictatoriaux. et la moi je dis stop à la souffrance des familles centrafricaines.
c'est pas être lâche, mais c'est être réaliste.
ton pays n'a pas les moyens de sa politique, d'ailleurs il n'a pas tout simplement de politique pour garantir un avenir meilleur à ses ressortissants(es)
qu'est ce que 10 personnes armées de machettes peuvent faire face à une personne droguée, armée de mitraillette?
il faut considérer l'episode seleka comme une parenthèse mais la plus noire de notre histoire, et se préparer pour que de tel (...???) n'arrive plus.
le peuple centrafricain a trop souffert et de grâce n'envoies pas tes frères au suicides.
tout le monde a vu l'effet que ça fait l'occupation de l'aéroport; il y a aussi d'autres actions comme journée ou semaines ville morte. et ces genre d'action ne mettent pas en danger la vie des populations rurales.
déjà les arabes sont dans tous nos villages et c'est avec leur méthode propagation basée sur le prosélytisme (fausse solidarité plus la corruption), qu'ils gagnent du terrain.
qu'est ce que toi tu proposes comme politique générale d'aménagement du territoire pour empêcher leur progression?
commences par réfléchir à un système où tes frères pourront s'épanouir et en toute souveraineté; car il y aura un après seleka.
je sais que le CPI a été crée pour que les occidentaux se dédouanent de leurs mauvaises consciences.
mais je persiste et signe que le CPI est un mal nécessaires pour l'Afrique.
il faut que tout apprenti dirigeant sans scrupule et incompétent arrête de mépriser en toute impunité son peuple.

@ @ Simpliste, êtes-vous Centrafricain ou français?

Par Nomzamo

13/10/2013 20:35


Désolée mais les occidentaux ont utilisé la violence pour s'imposer partout dans le monde. Lorsqu'on a affaire à des barbares comme les français, il faut utiliser la violence pour leur répondre.
Utiliser la violence pour répondre à la violence, s'appelle de la LÉGITIME DÉFENSE. La comparaison avec les arabes s'arrête là.
Heureusement que l'UA a bien compris que l'occident utilise la CPI comme un instrument politique pour imposer son dictat au reste du monde. Les dirigeants viennent de prendre une décision courageuse à l'UNANIMITE de surseoir toute poursuite durant le mandat des Présidents incriminés. D'ailleurs dans les fameux pays occidentaux chantre de la CPI, tous les Présidents bénéficient presque de l'IMMUNITE durant leur mandant. Pourquoi voudraient-ils qu'il en soit autrement en Afrique?


Je persiste et signe que la CPI est un instrument que la CPI est un instrument politique et non de justice. Chose que vous êtes incapable de comprendre.
D'ailleurs le Président Kenyan ne s'y est pas trompé lorsqu'il a déclaré hier je le cite "que la CPI est un jouet des pouvoirs impérialistes en déclin". Je lui totalement raison par rapport à la réalité des poursuites.
Je sais que beaucoup d'Africains si tant est vous l'êtes sont inféodés à la PROPAGANDE occidentale. Il suffit que l'occident dit que c'est bien nous pour qu'ils acceptent bêtement cela. Même si les injustices sont criantes.
Heureusement que beaucoup d'Africains commencent à ouvrir les yeux et veulent rendre oeil pour oeil et dent pour dent à ces barbares.

Je vous ai cité les crimes commis par l'occident dans le reste du monde. Mais cela n'a pas l'air de vous émouvoir outre mesure.

Le projet de société est une affaire centrafricaine. Ce n'est pas des envahisseurs comme la france et leur supplétifs sahéliens en RCA qui va nous permettre de construire un avenir. Nous sommes sur Internet et vous ignorez ce que chacun de nous fait pour son pays.

Les parasites français et leurs supplétifs sahéliens doivent débarrasser le plancher. Nous allons reprendre notre pays et rien ne sera plus jamais comme avant et ce sur tous les plans, croyez-moi.

Comment une Grande institution comme la CPI peut-elle être raciste?

Par SOROKATE

13/10/2013 20:58

La CPI qui est une cour pénale Internationale pourquoi affiche t-elle" le racisme") où est donc le sérieux?

Le monde en totale dérive.

incompréhension

Par simpliste

13/10/2013 23:54

je ne suis pas inféodé à l'occident.
ces gens ont une capacité de nuisance impressionnante (comme jouer avec nos faiblesses: "la vanité...").

la violence appelle la violence

notre pays n'est pas assez armé pour répondre à de tel agression frontale.
les chinois s'en sont sortis et à présent il essaient de s'imposer.
nous devrons prendre le temps d'exorciser nos démons afin que nos frères et soeurs puissent s'épanouir pleinement en liberté.

je plaide pour que mes compatriotes se prennent en main, et non qu'il attendent que les institutions internationales ne les aveuglent dans un système d'assistanat.
nous ne devrons compter sur personne que sur notre énergie créatrice, mais avec le minimum d'aide possible, de tant puisse que nous ne disposant pas de technologie la plus élémentaire.
même la France, après la deuxième guerre mondiale avait besoin de l'aide pour se développer.
et donc, nos futurs dirigeants doivent plus privilégier les entrepreneurs nationaux comme cela se fait au Katar avec le système de parrain associé; mais avec des nuances à la centrafricaine.
c'est le gage de véritable démocratie, de notre autonomie et de notre souveraineté

@ Simpliste

Par Nomzamo

14/10/2013 07:24

Merci de répondre à ma question suivante: êtes-vous Centrafricain ou français?


En vous lisant, par moment j'ai l'impression que vous êtes Centrafricain et par moment, vous êtes un français.


Je vous trouve malhonnête sur ce sujet en essayant de déplacer le débat sur la CPI qui concernant tout le continent Africain à un problème centrafricain mais passons.

Dites-moi comment vos soit disant "compatriotes" doivent-ils se prendre en mains si le pays est occupé par des barbares français et leurs supplétifs islamo-fascistes tchado-soudanais?
Pouvez-vous répondre?

Autrement, comment les Algériens, les Vietnamiens ont-ils fait pour chasser les envahisseurs, colonialistes, impérialistes français et américains chez eux?

Vous cherchez insidieusement à inhiber toute envie de révolte pour chasser ces envahisseurs. Vos "solutions" ressemblent à un appel à la docilité déguisée. On ne peut parler de la DÉMOCRATIE dans un pays sous occupation.
Il faut d'abord LIBÉRER le pays avant de parler d'une quelconque DÉMOCRATIE.
Sinon, cela revient à parler de la DÉMOCRATIE en france en 1939-1940 alors que le pays est sous occupation.

Vous n'êtes pas CRÉDIBLE.

Les ingrats

Par MBIWA

14/10/2013 09:27

La grandeur d'un peuple se mesure par sa capacité de d'assumer son histoire et sa diversité,son atout et sa faiblesse.

Malheureusement en Centrafrique,certains confond leur clan à une nation.


Honte aux Cancres va-t-en guerre!

Au suplléfit, véritable cancre, usurpateur de la nationalité centrafricaine

Par Nomzamo

14/10/2013 09:44

Les français doivent:
1- demander à leurs supplétifs tchado-soudanos islamistes de dégager de la RCA, puisque c'est cette france capitularde devant l’Allemagne nazie en 1939 -1940 qui les a mandaté pour venir tuer les Centrafricains;

2- quitter l'aéroport de Bangui et fermer les bases militaires,

3- partir avec leurs intérêts qui leur permettent d'occuper illégalement la RCA,

4- rapatrier leurs ressortissants, ces immigrés économiques appelés pompeusement "expatriés";

5- fermer leur Ambassade;

6- ne plus s'ingérer ni directement ou indirectement dans les affaires centrafricaines;

7-Restituer les 50 % d'avoirs détenus par le trésor public français de manière permanente qui leur permettent de financer leur train de vie au détriment des Africains,

8- quitter le Conseil d'administration de la BEAC et de la BCEAO,

9- ne plus proposer à l'ONU des résolutions sur ses "possessions" africaines,

10- ne plus faire des coups d’État et ou des rebellions pour placer des marionnettes et piller nos ressources,

11- s'occuper de ses affaires en france (drogue, chômage, racisme, criminalité par exemple à Marseille, compétitivité par rapport à l4allemagne qui vous damne le pion sur le plan économique etc..)

12- (liste non exhaustive à compléter).

Voilà ce qu'on attend de ce pays qui est en déclin et qui passe son temps à foutre la merde chez les autres.

Le reste, ce sera notre affaire

Quant à vous sale sahélien isalmo-fasciste, vous serez chassé de la RCA et prendrez la direction du tchad ou du soudan.

Le vrai CANCRE est celui qui manque d'arguments qui répète bêtement ce que son patron france lui demande de faire.
Vous avez le profil d'un parfait SUPPLÉTIF.

Bande de barbares envahisseurs, criminels islamo-fascistes et voleurs des richesses centrafricaines.

CV et réalité oblige

Par simpliste

14/10/2013 19:12

mbi yeke centrafricain. a dou mbi na berberati. comme baba ti mbi a yeke ando fonctionnaire, mbi mou peko ti lo na ya ti a ville ti province mingui: Bangassou ; Kaga bandoro; Sibut; Bambari; Bria, ti tene na mo ita nomzamo.
mbi koue, mbi yeke na voundou ndali ti so mbi yeke visceralement attaché na kodro mbi.

na ya ti drame so a si na kodro so, zo oko a yeke na monopole ti douleur pepe.
malheur a gbou zo koue. mais il ne faut pas que i za emotion ti i a dominé ndara ti i pepe.

ngonzo a yeke te ye ti zo gui na fini ni

mo sala na mbi tene ti Algerie na Viet nam, mbi sala tene ti Inde, na Mandela, na Martin Luther King.

i peut ti wara souveraineté ti sans ti tene i sacrifier a sewa ti i.

i doit ti douti honnête, respectueux na ya ti a ye so i yeke sala, et aussi na ya ti sala ngo tele ti i.
injustice a yeke commencé gui na ya ti a ye tonga so.

si tonga na mo tene mbi yeke docile, faible nda li ti mbi ye sacrifice ti a sewa pe; mais tango so i yeke na ya ni so mo ouala djogoy na ndoua ti vo a ngombé ti sala na bira ni?



Pour donner votre avis

Les champs précédés d'un * sont obligatoires

Vous
   
Pseudo*
E-mail
   
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
 
Votre message
   
Titre*
Message*
 
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation


 

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués