SOCIéTé  |    

France-Le Sénat inquiet après le relais Sangaris-Onu en RCA

Par Reuters - 14/07/2016

Des sénateurs français ont exprimé mercredi leur inquiétude face au récent passage de relais en Centrafrique entre la force française Sangaris et les troupes de l'Onu


 

Article France-Le Sénat inquiet après le relais Sangaris-Onu en RCA
Nombre de messages: 1
Pages: 1  


Coopération

Par william

17/07/2016 08:37

Je n'ai pas vécu la guerre, je n'ai pas vécu la misère et les souffrances du peuple de RCA. Je me suis rendu une dizaine
de fois en RCA depuis 2010. J'ai beaucoup échangé avec mes amis centrafricains et j'ai pu tout de même ressentir leurs angoisses, leur désarroi, leur insécurité permanente, leur difficulté pour se déplacer, la peur des parents , des mamans pour leurs enfants. J'ai pu constater par les récits la grande détresse des paysans ne pouvant plus cultiver, se faisant piller leurs maigres récoltes. J'ai pu entendre leur désarroi, obligés de coucher dans leurs champs au kiosque de se faire tuer par des bandits, au risque de se faire tuer par des piqures de serpents.
Tout cela est bien triste.
J'ai vu aussi des hommes et des femmes regardant devant eux, se battant au quotidien pour survivre. J'ai vu aussi des amis n'attendant rien de la politique, tant de fois trompés par les comportements et les mots vides de sens depuis tant d'années.
J'ai vu et je vois un peuple courageux, travailleur, qui aspire à la paix , à la liberté.
Que mes amis ne se résignent pas, qu'ils gardent la tête haute, qu'ils osent entreprendre librement, qu'il puissent profiter du sourire de leurs enfants.
Je souhaite que les étudiants puissent trouver d'autres lieux que les réverbères pour étudier, que les jeunes filles ne soient pas seules dans les rues, abandonnées.
Je veux que mes amis paysans avec qui nous avons tant partagé durant ces dernières années soient fiers de leurs récoltes gagnées à la sueur de leur front. Qu'ils puissent en tirer un revenu décent.
Je veux beaucoup, je veux votre bonheur. Vous avez le courage, vous avez la détermination, vous avez la vie et je suis sûr que vous allez profiter de ce nouveau temps qui arrive pour rebondir. Vous êtes un grand peuple, vous êtes l'avenir de votre pays, vous avez une histoire , votre histoire. Vous avez tout maintenant pour reconstruire cette belle nation de Centrafrique. Je continuerai à vous aider selon mes moyens, je ne vous oublie pas.
william



Pour donner votre avis

Les champs précédés d'un * sont obligatoires

Vous
   
Pseudo*
E-mail
   
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
 
Votre message
   
Titre*
Message*
 
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation


 

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués